[Design Branding] La culture tatouage : un langage pour les marques ?

Publié par le

Le branding dans la peau. Comment les marques utilisent-elles aujourd'hui la culture tatouage ? Que doivent-elles intégrer pour construire un langage cohérent, source d'engagement et de valeur ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Peugeot : un nouveau triptyque marque - tatoueur - tatouage

La marque automobile Peugeot : collaboration avec le tatoueur français XOIL, pour lancer une édition limitée de la Peugeot 108. Vers une nouvelle forme de cobranding entre une marque et le style d'un tatoueur. Ce n'est plus uniquement le tatouage qui intéresse la marque mais un nouveau triptyque : marque-tatoueur et tatouage.

Le cas de la Peugeot 108 illustre la collaboration unique d'un tatoueur- designer graphique avec le directeur de création de la marque automobile. Une démarche totalement mesurée, maîtrisée et cohérente: le choix du motif, de l'encre (un noir 'huile automobile), les origines françaises assumées (la philosophie de marque Peugeot " motion & emotion ", avec une réinterprétation du lion, symbole iconique de la marque Peugeot).

Pour Peugeot, c'est aussi s'inscrire dans la tendance de fond de l'ultra-personnalisation et de l'évènementialisation de leurs séries automobiles pour en faire des icônes culturelles.

Michelle Taing, planneuse stratégique pour l'agence CBA

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet