Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise
Chapitre VII : Développer son potentiel créatif

Fiche 06 : Les mentors

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise

7 chapitres / 71 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Les cinq étapes pour tirer les bénéfices des mentors


En résumé

Dans la mythologie grecque, Mentor était le précepteur de Télémaque, le fils d'Ulysse. Il y est décrit comme un guide éclairé, reconnu pour la qualité de ses conseils et de ses propositions sur la conduite à tenir.

Aujourd'hui, un mentor désigne une personne expérimentée dans un domaine qui en accompagne une autre dans sa réflexion et lui donne des conseils. En créativité, la technique s'inspire de cette définition et vise à voir le monde différemment, du point de vue d'un autre, qu'il soit réel ou imaginaire. En se mettant dans la peau du mentor, on profite de sa manière unique de voir les choses pour se donner un éclairage différent et entrevoir de nouvelles idées.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Notre point de vue sur un problème est par essence limité. Ainsi, en adoptant virtuellement d'autres points de vue que le nôtre, en adoptant les cadres de références d'autres personnes, nous élargissons notre perception et nous ouvrons à l'émergence de nouvelles idées.

Contexte

Les mentors s'utilisent d'autant plus que vous êtes seul face à un problème et que vous n'avez pas l'opportunité d'en parler avec d'autres.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Appel. Sachez reconnaître une situation de blocage et demander de l'aide. C'est d'autant plus aisé que le processus est entre vous et vous.
  • Caractéristique. Un mentor est un spécialiste de son domaine qui offre une manière très spécifique de voir les choses. Identifiez sa caractéristique principale de votre point de vue (il n'y a pas de bonne réponse) et imprégnez-vous-en pour regarder votre problème au travers de ses yeux. Vous n'êtes plus vous l'espace d'un instant, vous incarnez votre mentor : vous voyez le monde comme lui.
  • Question-clé. Une question-clé traduit la préoccupation principale de votre mentor. À cette étape, il ne s'agit plus de voir les choses à travers ses yeux : dissociez-vous-en pour répondre à sa question.
  • Dernier conseil. C'est une étape facultative et un peu particulière qui ne vise pas tant à trouver de nouvelles idées que de se mettre dans un état interne donné. En effet, à l'écoute d'un dernier conseil d'un mentor qui compte réellement pour vous, vous pourrez ressentir que vous vous imprégnez d'une émotion particulière et, selon le conseil, être dynamisé, excité, attentif, focalisé...
  • Bouclage. Pour faire le tour de votre sujet, n'hésitez pas à consulter autant de mentors que nécessaires.
  • Méthodologie et conseils

    • L'état d'esprit premier à l'utilisation de la méthode doit être l'ouverture d'esprit. Vous devez être en mesure de tout " entendre " de votre mentor.
    • Comme nous l'avons initié dans le tableau ci-contre, une liste de mentors prête à l'emploi facilitera grandement l'utilisation de la technique. Nous vous invitons à en identifier entre cinq et dix pour vous offrir le choix et si possible avec des caractéristiques différentes des vôtres ; par exemple, si vous êtes introverti, prenez au moins un mentor extraverti...
    • Tous vos mentors n'auront pas systématiquement un point de vue pertinent sur votre problème - comme dans la vraie vie d'ailleurs. D'où l'intérêt d'en avoir plusieurs à disposition. Vous constaterez aussi que certains seront plus utiles en phase divergente et d'autre plutôt en phase convergente.

    Avantages

    • La technique développe la flexibilité, c'est-à-dire la capacité à envisager une situation sous plusieurs angles. Par ricochet, cela développe votre capacité d'empathie.

    Précautions à prendre

    • Les mentors auxquels vous pouvez faire appel ne sont pas forcément des êtres humains : tout est permis et il n'y a de limite que votre imagination : Il peut être tout à fait pertinent d'avoir une fourmi pour mentor ! Des personnes réelles, éventuellement dans votre entourage, peuvent aussi faire de bons mentors : votre grand-mère, votre oncle d'Amérique...

    Laurent Lagarde