Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

La tentation du bouc émissaire

Chapitre : La tentation du bouc émissaire

  • Publié le 29 nov. 2017
©

La tentation du bouc émissaire

0 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Tous unis contre le bouc émissaire !

En résumé

Les travaux de l'anthropologue René Girard montrent comment le recours à un bouc émissaire est l'une des méthodes les plus anciennes et courantes de tentative de résolution des conflits. Le bouc émissaire, généralement un être un peu à part dans les communautés en conflit et à ce qui les oppose, offre à son insu, par son sacrifice, une possibilité de consensus qui recrée de l'unité et permet d'évacuer la frustration. Le calme est reconquis, pour un temps. Mais les causes réelles du conflit n'ayant pas été traitées, tout sera bientôt à recommencer.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Ne pas être victime d'un processus de " bouc-émissarisation ", ni y participer.

Contexte

Enfant que l'on sacrifie pour apaiser les dieux dans l'Antiquité (jusqu'à ce que, nous dit la Bible, Dieu arrête la main d'Abraham), enfants dans une cour d'école qui s'en prennent verbalement ou physiquement à l'un d'entre eux (plus faible ou à part) après avoir eu une mauvaise note, salariés licenciés par la nouvelle direction après la baisse du cours en Bourse pour rassurer les actionnaires, etc., le recours au bouc émissaire est fréquent et souvent peu conscient. Le sacrifice d'une victime innocente permet temporairement de faire cesser le cycle de la vengeance en donnant du " sang " sans possibilité de représailles. Cela n'est cependant ni moralement acceptable ni durable.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Lorsqu'on se trouve confronté à un ennemi providentiel, cause de tous les maux, et vis-à-vis duquel il y a consensus, se demander si cette unité n'est pas simplement un moyen simpliste, pour chacun, d'échapper à sa part du conflit.
  • Réussir à convaincre le groupe d'adopter une voie différente, moins rapide, plus exigeante, moins sûre n'est pas simple à court terme. La carte des acteurs, afin de trouver ceux qui peuvent être des ressources de modération et avoir l'autorité morale nécessaire, est une ressource précieuse.

Méthodologie et conseils

Ne pas confondre bouc émissaire et " pour l'exemple ", ce qui est une autre sorte d'injustice, par l'exagération de la punition.

Le recours au bouc émissaire est souvent la conséquence d'une montée en tension ou une montée conflictuelle. Il est important de la repérer pour voir venir le risque. En outre, la neutralité n'est pas toujours " payante " en situation d'escalade conflictuelle, car le bouc émissaire est souvent choisi parmi des personnes innocentes ou " à part ". Faut-il pour autant prendre parti et rentrer dans le conflit dans un camp ? Pas nécessairement. Il est possible d'être proche des deux camps (multipartialité) ou au contraire de s'éloigner résolument.

Avantages

  • Permet de se confronter à la réalité des conflits qui nous traversent et de ne pas s'abaisser à des comportements inacceptables.

Précautions à prendre

  • Refuser de participer à un processus collectif de ce type peut parfois nous exposer, en nous opposant à l'unanimité, à rejoindre le groupe des victimes. Il importe de chercher la voie, parfois difficile, d'être ni le bourreau ni la victime, mais éventuellement le sauveur.

Jacques Salzer, Arnaud Stimec

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles