Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les chemins de la résolution 3 : l´après-conflit

Chapitre VI : La mémoire du conflit

  • Publié le 29 nov. 2017
©

Les chemins de la résolution 3 : l´après-conflit

6 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Les traces de conflit : les effacer ? Les garder ?


En résumé

Après un conflit, quelle qu'en soit l'issue (accord, rupture, séparation amiable, etc.), il reste des traces dans la mémoire. Ces traces peuvent rester un poids ou parfois être une ressource. Quelles sont ces traces en évolution (les identifier) ? Qu'en faire ?

Si le pardon, la conciliation, la réconciliation sont des mots indicateurs d'une volonté de tourner la page pour une relation restaurée, il peut être aussi important de garder en mémoire le différend passé pour prévenir, rester vigilant ou ne pas être surpris face à des situations similaires. Un conflit peut aussi nous apprendre à en gérer d'autres, même si chaque conflit est singulier.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Être à l'aise, aussi bien pour savoir effacer et ouvrir une relation expurgée du conflit que pour le garder en mémoire et être prêt à un possible retour de conflit avec la même personne ou d'autres, dans le même contexte ou dans des contextes voisins.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Il est difficile de décrire des étapes qui effaceraient automatiquement les traces du conflit. Le plus souvent, les traces plus ou moins fraîches sont encore là. Il ne s'agit pas de les faire disparaître. Le mot " effacer " est ici abusif. Pour reprendre l'image des traces plus ou moins fraîches, on peut imaginer ces traces sur un chemin enneigé ou boueux. Elles sont encore là mais on arrive au bout du chemin. On va emprunter un nouveau chemin qui ne sera ni enneigé, ni boueux. On va y cheminer progressivement ensemble.

Le fait de s'engager dans un nouveau chemin n'efface pas d'un coup les traces parcourues sur le chemin du conflit mais, avec le temps, elles peuvent progressivement disparaître sans s'imposer dans la relation.

Méthodologie et conseils

Cette transformation de la relation suppose un examen intérieur sincère : suis-je prêt à tourner la page et à envisager une nouvelle relation ? Sinon, me faut-il un temps, des actes ? Cela, je peux le dire aussi. Il vaut mieux rechercher la réconciliation en étant réaliste par rapport à soi-même, à ce que l'on ressent, et le dire plutôt que faire semblant d'être réconcilié sans le ressentir.

Il peut arriver que les traces du conflit touchent très fort et que l'on ne se sente pas prêt du tout à la réconciliation. Dans ce cas aussi, plutôt que de faire semblant, il semble que la séparation, acceptée de part et d'autre, le fait de ne pas travailler ensemble ou de ne pas se fréquenter ou même de ne plus jamais se voir ou s'entendre (tellement cela peut raviver une douleur) puisse être la solution. Ceci, si possible, au moins dans un engagement de " ne pas nuire à l'autre ". Sinon, le risque est d'entrer dans un cycle continu de vengeance comme dans la vendetta.

Le travail sur " le devoir de mémoire " est une illustration, pour des cas extrêmes (génocide, guerre civile...), d'association du souvenir et du dépassement. De même, les commissions " Vérités et réconciliations ", en Afrique du Sud, ont eu pour vocation à éviter tant l'oubli que la perpétuation du conflit.

Avantages

  • Se mettre au clair : est-ce que nous aimerions, l'un, l'autre, la réconciliation ? Faisons-nous, l'un ou l'autre, des réserves ? Si oui, dans quelle évolution de temps ou d'action y serions-nous prêts ? Immédiatement ? À l'essai ... ? Si... ? Plus tard... ? Quand ?

Précautions à prendre

  • Se mettre au clair avec soi-même pour aussi se mettre au clair avec l'autre. La résolution du conflit peut ou peut ne pas amener la réconciliation. Elle est de l'ordre de la relation. On n'est pas sûr d'avoir effacé ou de pouvoir effacer les traces. Mais, même si on est sans illusion, cela vaut la peine d'essayer.

Jacques Salzer, Arnaud Stimec

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles