Recherche
Se connecter

Qui dit mobile, dit urbain, dit “asphalt perfume” ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer


Après “Odeur 53”, lancé en 1993, Rei Kawabuto, styliste rupturiste, réitère ses expériences olfactives trangressives au travers de sa dernière gamme de parfums : “Synthetic” ! Cinq parfums à base d'odeurs de kérosène (“Garage”), de bitume (“Tar”), de goudron (“Skai”) ou encore de dissolvant (“Dry Clean”). Chaque liquide reste hermétiquement invisible (de peur qu'il n'explose peut-être ?!) dans de superbes tubes industriels. Enrobé de ces effluves Mattrixiennes, l'homme mobile trace sa route.

Je m'abonne

Par Brice Auckenthaler, directeur associé d'expertsconsulting (marque, innovation et prospective)

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet