Les acheteurs de smoothiesUne cible en affinité avec le cinéma et la presse

Publié par le

- Fin décembre 2009, 11,7 % des foyers français ont acheté au moins une fois des smoothies ; avec une consommation moyenne de 3,5 l par an. Il s'agit de consommateurs impliqués : 49 % d'entre eux déclarent ainsi faire attention au produit choisi, contre 30 % pour la moyenne alimentaire. Ils sont également 30 % à faire la différence qualitative entre les marques de distributeur et les marques nationales, contre 17 % pour la moyenne alimentaire. Néanmoins, c'est une clientèle très zappeuse, susceptible de changer de marque pour essayer les nouveautés (41 %, contre 21 % pour la moyenne alimentaire) et 81 % déclarent aimer essayer les nouveautés (contre 54 %).

Enfin, les acheteurs de smoothies sont relativement attentifs au prix lors de l'acte d'achat, puisque 35 % d'entre eux déclarent choisir des produits bon marché, contre 30 % pour la moyenne alimentaire. Ils sont également 58 % à déclarer être attirés par les promotions, contre 51 % pour la moyenne alimentaire.

Les acheteurs de smoothies ont une forte affinité avec la presse, notamment avec les magazines de santé, de cuisine, parentaux, économie/patrimoine et people.

Les acheteurs de smoothies ont une forte affinité avec la presse, notamment avec les magazines de santé, de cuisine, parentaux, économie/patrimoine et people.

Sur le même sujet

Média

Par Thomas Loisel

Après une année 2017 morose et pour ne pas se laisser dépasser sur le digital, le groupe leader de la communication extérieure déploie une nouvelle [...]