Le plaid communiquant

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer


L'art et la techno convergent. Imaginez un sac à dos qui vous dit combien il pèse avant que vous ne le preniez ou des baskets qui vous disent à quelle vitesse vous courez. Les vêtements et accessoires interactifs pourraient bien devenir réalité dans un futur proche. Une compagnie pionnière, International Fashion Machines (IFM), basée à Cambridge, Massachusetts, s'est lancée dans la recherche et le développement. Sa dernière création, le plaid électrique, est composée d'un tissu programmable qui change de couleur. Il allie des circuits électroniques tressés à la main, des encres aux coloris changeants et des contrôleurs de disques. A la différence des précédents prototypes de textiles électroniques, ce tissu, en attente d'être breveté, ne dégage aucune pollution, est souple et moelleux, car il utilise des tisserands qui travaillent sur un métier à tisser. Cette technologie pourrait avoir de plus larges applications comme les treillis militaires, tenues de camouflage, en faisant en sorte que la couleur se fonde dans le décor. Et si résoudre les problèmes techniques pour des raisons artistiques était une bonne voie pour l'innovation demain. Et vice-versa…

Je m'abonne

Par Isabel Gutierrez, en collaboration avec Brice Auckenthaler d'eXperts, conseil en management de l'innovation

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet