Bollywood : la deuxième religion de l'Inde

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer


Avec près de 1 000 films tournés dans 39 langues ou dialectes chaque année et 3 milliards d'entrées, la production cinématographique indienne, la plus importante du monde, truste encore 95 % du marché national mais s'exporte encore relativement peu. Condensés de vie autour de problématiques universelles mais aussi reflets de la société indienne avec leur éternel happy end, les films de Bollywood agissent comme des catharsis auprès de leur public qui vénère les stars comme de vrais dieux. Certaines ont des temples à leur nom, comme le comédien Amitabh Bachchan (photo) ou l'actrice Khushboo. D'autres, parfois les mêmes, ont profité de leur notoriété pour entrer dans le jeu politique et se faire élire député. Egéries des marques, à l'image d'Aishwarya Rai pour L'Oréal, les acteurs sont aussi les principaux faiseurs de tendances de la mode et peuvent percevoir jusqu'à 1 M€ par contrat.

Je m'abonne

Ava Eschège et Béatrice Héraud

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet