Les personnalités de l'année

Publié par La rédaction le

Quels sont les professionnels du marketing qui ont marqué l'année grâce à leurs initiatives? Réponse avec le palmarès des Trophées de l'Innovation Marketing, qui a distingué trois médaillés: Canel Frichet (Winamax), Michaël Aïdan (Evian) et Véronique Gohmann (Yves Rocher), parmi dix nominés. Portraits.

Je m'abonne
  • Imprimer

Cette année, les Trophées de l'Innovation Marketing ont consacré Canel Frichet, directeur général de Winamax, l'un des principaux sites français de poker. Signe des temps, c'est donc à une entreprise jeune, qui a contribué à créer son marché - celui du poker en ligne a été ouvert à la concurrence en juin 2010 qu'est revenue la palme d'or. Diplômée de l'Institut supérieur du commerce à 26 ans, fondatrice d'Aeon Footwear (marque d'articles dédiés aux sports de glisse), directrice générale de Winamax à 33 ans, Canel Frichet incarne ce type d'ascensions fulgurantes qui caractérise les secteurs de la nouvelle économie et les pure players du poker.

A ses côtés, dans ce palmarès 2011 , deux directeurs marketing de grandes marques ont également été reconnus par leurs pairs pour leur talent et leur créativité. Dans un contexte économique difficile, ils ont su prendre des risques pour transformer radicalement image d'une marque (à l'image de Véronique Gohmann pour Yves Rocher) ou réinventer un succès déjà mondial (Michaël Aïdan pour Evian). Chacun à leur manière, ils illustrent la richesse d'une profession qui ne cesse de se aux corenouveler pour s'adapter nsom'acteurs et aux nouveaux défis du digital Tout comme ceux qui ont participé à ce palmarès en tant que nominés: Emmanuel Bouvier, directeur marketing véhicules électriques de Renault, Mathilde Dezalys-Gailly, directrice marketing et commerciale de Corolle, Géraldine Fiacre, directrice marketing de Barilla Europe de l'Ouest, Luis Miguel Rojo y Pinto, directeur marketing et communication de Kia Motors France, Antoine Sire, directeur marque, communication et qualité du groupe BNP Paribas, Jocelyn Robiot, directeur sports marketing global d'Adidas et Stanisas de Parcevaux, directeur marketing d'Orangina-Schweppes France.

Canel Frichet, directrice générale de Winamax, une adepte des coups de poker

A 33 ans, Canel Frichet peut se targuer d'avoir propulsé Winamax à l'avant-scène du poker en ligne, grâce à une campagne s'inspirant des codes du cinéma. Lorsqu'elle croise en 2001 la route de Christophe Schaming et d'Alexandre Roos (ex-fondateurs de la première messagerie gratuite en France, Caramail), c'est pour relever un défi de taille: propulser au sommet le site de poker de référence, dès l'ouverture des paris en ligne en France. En février, elle crée Winamax, véritable communauté en ligne dédiée au poker, entourée de 30 personnes. Elle met 25 millions d'euros sur la table pour développer le site et, en spécialiste du marketing, elle s'entoure des meilleurs. Patrick Bruel est choisi comme ambassadeur de la marque et actionnaire (passionné de poker connu et reconnu), Marc Simoncini (fondateur de Meetic) est l'investisseur de référence et Michel Abecassis, champion international, devient coach officiel. Canel Frichet a l'habitude de vivre ses aventures professionnelles entourée de passionnés. Grâce à une campagne de communication musclée et à une image très show bizz, Winamax vole le leadership à Pokerstar, son principal concurrent, et passe numéro un en notoriété spontanée et assistée, selon une récente étude Ipsos.

Parcours

Diplômée de l'Institut supérieur du commerce de Paris en 2001 (et major de sa promotion), Canel Frichet rejoint la même année l'équipe marketing et communication de Caramail. Deux ans plus tard, elle fonde Panoramic Diffusion et crée une marque dédiée aux sport de glisse (Aeon Footwear). En 2007, elle rejoint Winamax, comme directrice générale.

Michaël Aïdan, directeur marketing monde d'Evian: l'esprit «live young»

C'est devenu un cas d'école dans le secteur du marketing. Une campagne web virale sans précédent, entrée dans le Guinness des Records. En 2009, sur un marché de l'eau en crise, à la tête d'une marque vedette mais chahutée par les MDD, l'équipe marketing monde d'Evian, dirigée par Michaël Aïdan et son agence BETC Euros RSCG, décide de revenir au positionnement historique de la marque-phare du groupe Danone (le segment jeunesse). Plus de dix ans après les «bébés nageurs», ils lancent les «roller babies». La campagne, véritable blockbuster digital, est annoncée en teasing sur le Net et sur la home page de YouTube. Le même jour, le monde entier découvre la chorégraphie des bébés Evian dans Central Park. Buzz immédiat et durable, relayé à la télévision et au cinéma: fin 2010, les «roller babies» avaient été vus 160 millions de fois, dont 30 millions pour les contenus remixés. Et le film est encore visionné plus d'1 million de fois par semaine. «Une belle histoire», résume Michaël Aïdan, qui démontre la force du Web quand contenu et émotion vont de pair. Et les résultats de cette communication, couronnée au Grand Prix Effie 2010, sont impressionnants: progression sur tous les items de la «brand equity», amélioration du rapport qualité/prix et des ventes en hausse de 7 % pendant la campagne. Evian se distingue aussi grâce à ses bouteilles habillées par des créateurs (Issey Miyaké), vendues et personnalisées sur son site www.myevian.com, la bouteille allégée, la charte d'engagement Danone sur l'environnement, le projet Ramsar (accord relatif au respect de l'environnement)... «Nous sommes pris dans une spirale où nous osons essayer des choses nouvelles sans calcul. Et nous avons quelques autres idées dans les cartons», résume Michaël Aïdan.

Parcours

Michaël Aïdan, 44 ans, diplômé de l'ESCP, a fait ses armes au sein du service marketing de Procter& Gamble, avant de partir dans un cabinet de packaging à New York, Cato Gobé& Associates. Il revient en France, chez Yves Saint Laurent Parfums, pour l'international. Il quitte ensuite le groupe pour rejoindre PepsiCo, où il reste 13 ans. En juin 2007, il rejoint le groupe Danone, avant de prendre en 2009 la direction marketing de la marque Evian.

Véronique Gohmann, directrice marketing et communication d'Yves Rocher: le lifting d'une marque cinquantenaire

«Yves Rocher est une marque modeste», souligne Véronique Gohmann qui dirige le marketing et la communication d'Yves Rocher depuis trois ans. Elle orchestre le travail d'une centaine de personnes et fait évoluer une marque enseigne cinquantenaire. «J'ai la chance d'être l'une des personnes pilotes du plan de transformation de la marque », explique-t-elle. Arrivée en 2007, elle s'attelle à un chantier titanesque de reconquête de la marque, jusque-là un peu endormie, aux côtés de Stéphane Bianchi (dg du groupe et de la marque) et de Bris Rocher (président-directeur général). Positionnement, identité, retail, packaging, communication et formation, tout est mis à plat dans une mécanique de «cross fertilisation». La mue, conseillée par les équipes de Saguez& Partners pour l'identité de la marque et le retail, ainsi que par l'agence CB'a Design pour le packaging et par MC Saatchi Gad pour la communication, s'opère à grande vitesse. En 201 0, pour ses 50 ans, la marque renaît... Et rafle toutes sortes de prix pour sa communication et ses lancements de produits. Le flagship des Champs-Elysées affiche une croissance de 30 % depuis sa réouverture au nouveau concept, l'Atelier de la cosmétique végétale. «Nous sommes la deuxième marque dans le coeur des Françaises, toutes catégories confondues, juste derrière La Poste. Il y a de quoi être fiers! Malgré tout, il nous reste encore des progrès à faire», conclut celle qui proclame: «Je ne personnifie pas la marque, je la vis!»

Parcours

52 ans, dont 33 passés au service de la beauté des femmes. Son seul diplôme est, selon ses propres mots, «son permis de conduire »! Véronique Gohmann devient en 1988 directrice marketing et formation chez Orlane, puis crée en 1991 le Centre des Célestins à Vichy. Avant d'arriver chez Yves Rocher, elle occupait le poste de directrice de la communication et du marketing de Clarins.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet