Mégane II : quand Renault suscite l'envie

Publié par le


Enjeu stratégique majeur pour Renault, la Mégane II a fait l'événement lors du Mondial de l'Automobile 2002. Mais, dès le mois de juin dernier, une opération sur le thème "La voir suscite l'envie de la conduire", était lancée afin de toucher la cible des possesseurs de véhicules concurrents de l'ancienne Mégane, cible qualifiée "d'emblématique" par le constructeur. Un premier mailing était tout d'abord envoyé à 300 000 d'entre eux, sur fichier AAA, sans révélation du nom du modèle, mais en jouant sur le design du véhicule. Pour en savoir plus, les prospects devaient remplir un coupon-réponse, sous forme de questionnaire, inclus dans le mailing, ou se connecter sur un site internet spécifique. Tous ceux qui avaient répondu, selon l'un ou l'autre des moyens, ont reçu trois semaines plus tard un deuxième message, révélant le nom de Mégane II et destiné à créer l'envie sur le modèle afin d'amener la cible à l'essayer. Ce message présentait le contenu "technologique" du véhicule et ses différents atouts. Et, pour clore l'opération, fin septembre, un mailing d'invitation à l'essai en avant-première a été adressé à la fois aux répondants du deuxième mailing et à des possesseurs de l'ancienne Mégane.

Qui a fait quoi


Annonceur : Renault. Opération : Lancement Mégane II. Responsable annonceur : Alexandra Fox. Agence : Publicis Dialog. Responsables commerciaux : Guillaume Blanvillain, Frédéric Plouchart, Laurent Chaty. Création : Richard Arnaud (DC), Patrice Meaume (DA), Amaury Salmon (CR).

Sur le même sujet

Média

Par Thomas Loisel

Après une année 2017 morose et pour ne pas se laisser dépasser sur le digital, le groupe leader de la communication extérieure déploie une nouvelle [...]