Annonceur/agence : les critères d'alerte

Publié par La rédaction le

S'il est difficile pour une entreprise de juger au coup par coup le travail de son prestataire, il existe un certain nombre de facteurs d'évaluation qualitative. Avant qu'il ne soit trop tard

Je m'abonne
  • Imprimer


Une fois la collaboration mise en route, il existe un certain nombre de critères d'alerte dans l'évaluation du travail de l'agence par son client : - niveau de compréhension de la problématique de l'annonceur ; - niveau de connaissance du marché, de ses particularités ; - esprit critique ; - capacité d'écoute et de remise en question ; - qualité de la "copie stratégie" (promesse produit/positionnement/concept) ; - clarté et pertinence des recommandations sur la stratégie à adopter ; - niveau de cohérence globale entre les partis pris stratégiques et la déclinaison du concept (partis pris créatifs et déclinaison opérationnelle) ; - cohérence et originalité des opérations proposées ; - niveau d'implication des dirigeants ; - réactivité et pro-activité ; - qualité de la relation commerciale annonceur/agence ; - disponibilité et ponctualité de l'équipe commerciale en charge du budget ; - clarté et justesse des comptes rendus de réunions effectués (systématiquement) ; - qualité du suivi technique en termes de délais et de résultat final ; - adéquation entre les prix pratiqués et la qualité de la prestation fournie ; - clarté des devis et des plannings effectués. Source : AACC, UDA.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet