Recherche
Se connecter

Sublimation

  • Imprimer
Au-delà du sens utilisé en chimie, l’expression est réutilisée par Goethe puis reprise par Freud pour désigner le processus au terme duquel une pulsion sexuelle est déplacée de son objet initial vers des sujets socialement tolérés, voire valorisés. Carl Gustav Jung qui, dit-on, n’appréciait pas que Freud ait caractérisé le terme, lui préfère celui de « psychisation » (psychization) désignant sensiblement le même processus. Plus largement, la sublimation peut être considérée comme une sorte de mécanisme de défense, de par le déplacement qu’elle génère. Des sentiments et/ou des comportements jugés non acceptables sont « déplacés » vers d’autres jugés plus constructifs.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Philippe Emmerich

Selon une etude menee par la Federation francaise des professionnels de la Communication par Objet en juin 2017 77 des Francais interroges [...]