E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

Retail : définition et exemples E-marketing.fr

  • Imprimer

Le retail en marketing est l'opération de vente de produits finis directement aux consommateurs. Il s'agit d'un terme anglais désignant toutes les activités du commerce de détail.

Retail : définition marketing

Le retail avec les parcours omnicanaux s'adapte au digital.


Qu'est-ce que le retail ?

Le retail marketing se réinvente avec les nouvelles technologies comme outil de communication pour les marques et les enseignes en France. En effet, afin de faire face aux évolutions du marché en France et des attentes du consommateur, le e-commerce a rapidement dû s'adapter. Pour cause, les consommateurs ont plus d'exigences en termes d'expérience d'achat. Ils sont de plus en plus habitués à la consommation en ligne. Les habitudes d'achat usuelles sont bouleversées ainsi que les usages des consommateurs français. Les clients se servent aujourd'hui d'Internet ou de leurs smartphones afin de se renseigner sur les produits ou sur les offres commerciales. Plutôt que de se déplacer en magasin, le client trouve toutes les informations dont il a besoin sous forme dématérialisée, c'est à dire sur le web ou sur les pages des différents réseaux sociaux. Ainsi, la vente en magasin peut-elle perdurer contre cette extra digitalisation des canaux de distribution ?

Le retail est un terme qui englobe tous les secteurs du commerce de détail en ligne. Les retailers s'adressent par conséquent à tous les commerçants vendant leurs articles aux particuliers : le retail est donc un secteur essentiellement orienté BtoC.

Le retail obéit à plusieurs critères :

- Les produits sont vendus en petites unités ;

- La vente s'adresse aux consommateurs finaux ;

- Le produit n'est pas transformé.

Il s'agit aussi de savoir distinguer l'activité du retail de l'activité du grossiste. Contrairement au retailer, le grossiste va vendre ses produits en grande quantité à des professionnels (BtoB).

Retail : quels sont les avantages ?

Les avantages du retail sont très nombreux dans l'univers numérique. Les retailers savent maintenant que les barrières entre vente virtuelle et magasin physique s'amenuisent. Cette nouvelle tendance permet de mêler les outils marketing d'un store classique à ceix d'une gestion en ligne des enseignes. Ce carrefour dans le processus habituel de vente permet aux clients d'avoir une expérience digitale moderne. La transformation digitale entraînée par les canaux du retail offre une infinité de possibilités ecommerce et emarketing.

Exemples de retailers en France

Carrefour est une enseigne qui a vraiment fortement développé son potentiel en retail au cours des dernières années. Concurrent de E ? Leclerc, Carrefour génère plus de 34 milliards d'euros de CA. En 1959, le groupe Carrefour naît.

Il détient aujourd'hui une quantité impressionnante de magasins en France :

- 3959 de proximité ;

- Près de 250 hypermarchés ;

- 1071 markets.

E. Leclerc apparait ensuite, né en 1949 en Bretagne. Cette enseigne génère plus de 40 milliards d'euros de CA. Leclerc emploie plus de 100 000 collaborateurs sur le sol français. Ce magasin profite de la digitalisation et de l'émergence du click and collect avec ses Leclerc Drive.

Casino génère lui près de 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Née en 1898, Casino a plusieurs marques et points de distribution qu'utilisent la majorité des consommateurs au niveau mondial.

Les grandes tendances du retail en marketing

Cependant, les GMS ne sont pas les seules enseignes à proposer du retail. Depuis la crise sanitaire, certaines tendances dominent l'univers du retail et des retailers.

Le phygital

D'après Google, plus des trois quarts des consommateurs recherchent dans un premier temps le produit sur internet avant de se rendre en magasin pour l'essayer ou l'acheter. D'où la nécessité pour les marques de développer une stratégie digitale et numérique afin de fidéliser ces clients.

Le phygital est la contraction des mots "physique" et "digital". Le phygital consiste à associer les avantages du retail aux possibilités offertes par le e-commerce.

Exemples de dispositif phygital : le paiement mobile, le click and collect, les chatbots,...

Le cross-canal ou omnicanal

Le cross-canal est en réalité très apparenté au phygital. Il s'agit de mettre au centre de la stratégie le client et de fusionner les canaux afin de lui proposer une expérience client interactive et personnalisée.

Exemples de cross-canal ou omnicanal : les points de vente ou bornes connectées, les magasins click and mortar, le click and collect, ...

L'intelligence artificielle

L'IA ou intelligence artificielle change le monde du commerce. Le retail est un secteur éminemment bouleversé par l'évolution de l'IA. Celle-ci offre à l'utilisateur une optimisation sur plusieurs aspects qui va de l'entrepôt aux point de vente finaux.

L'IA dans le retail permet d'optimiser son temps et de mieux connaître le profil des visiteurs. L'expérience client s'en trouve nettement améliorée et personnalisée.

Exemple d'une intelligence artificielle au service du retail : la boutique Amazon entièrement automatisée avec le concept Amazon Go, à Seattle.

Le V-commerce ou commerce vocal

Le V-commerce ou le commerce vocal est de plus en plus populaire. Les consommateurs français utilisent très fréquemment les assistants vocaux afin de faciliter leurs achats. L'assistant virtuel qu'est le robot permet de faire le pont entre les consommateurs et les commercants. En retail, le V-commerce permet par exemple de proposer aux clients de créer leur propre liste de courses à l'aide d'un assistant vocal.


Contenus sur le même sujet

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles