Recherche
Se connecter

Starbucks Coffee monte en gamme et sort sa "Reserve"

Publié par le - mis à jour à
Starbucks Coffee monte en gamme et sort sa 'Reserve'

La multinationale américaine vient d'ouvrir à Seattle la "Starbucks Reserve Roastery", un espace dédié à la dégustation de cafés haut de gamme, véritable porte-étendard d'une future chaîne de 100 boutiques de luxe où seront vendus les cafés de petits producteurs.

  • Imprimer

Starbucks Coffee va (mieux que) bien. Grâce à ses 70 millions de clients, le groupe américain (21 000 boutiques dans 60 pays, dont 11 900 aux Etats-Unis, en attendant une prometteuse expansion en Asie) a terminé l'année fiscale avec un chiffre d'affaires historiquement haut à 16,4 milliards de dollars.

Mais outre-Atlantique, la consommation de café marque le pas et Starbucks doit faire face à une concurrence d'un nouveau type, celle de petites et moyennes enseignes qui à l'instar de Stumptown Coffee Roasters, Dillanos Coffee Roasters, ou Blue Bottle Coffee se sont développés sur le segment du café (rare et de qualité) issus de petits producteurs. Un positionnement qui de Seattle (berceau de Starbucks) à Brooklyn n'en finit pas de séduire le hipster de base.

Le groupe toujours présidé par Howard Schultz, et ironiquement taxé, dans une tentative de ringardisation, de "McDonald's du café" par certains de ses nouveaux concurrents, a décidé de ne pas s'en laisser compter.

Starbucks investit le marché du café haut de gamme. La chaîne vient d'ouvrir à Seattle, et nouveau logo à l'appui, la "Starbucks Reserve Roastery and Tasting Room" indique le New York Times. Un projet de 20 millions de dollars qui visuellement serait un peu au café ce que Charlie est à la Chocolaterie.

De 4 à 7 dollars la tasse

Un espace dégustation, une brulerie, et une boutique spécialisée dans la vente de café issu de petits producteurs (petites fermes individuelles ou collectives) dont les récoltes très prisées ne sont disponibles qu'une partie de l'année.

Pour Starbucks, "la Reserve Roastery and Tasting Room", est une façon de se réinventer. Prix de la tasse de café, entre 4 et 7 dollars. L'établissement de Seattle devrait être le porte-étendard d'une centaine de boutiques de luxe que la marque entend ouvrir prochainement.

Par ailleurs, Starbucks se diversifie et proposera bientôt dans 3000 boutiques de la bière, du vin, ainsi que des "snacks" vendus en soirée. Une nouvelle activité qui devrait rapporter au groupe de Seattle un milliard de dollars par an de revenus supplémentaires. Starbucks Coffee prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 30 milliards de dollars à l'horizon 2019.

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Les campagnes les plus innovantes des Cannes Lions 2018
Veille
Les campagnes les plus innovantes des Cannes Lions 2018

Les campagnes les plus innovantes des Cannes Lions 2018

Par Clément Fages

Ce 18 juin débute le Festival International de la Créativité, plus connu sous le nom de Cannes Lions, qui récompense les meilleures campagnes [...]

Les 10 idées marketing de la semaine (11-15 juin)
Veille
Les 10 idées marketing de la semaine (11-15 juin)

Les 10 idées marketing de la semaine (11-15 juin)

Par Floriane Salgues & Clément Fages

Au menu des 10 idées marketing cette semaine : la Coupe du monde affole la mode, la pollution plastique affole les marques et le podcast affole [...]

Coupe du monde 2018: les meilleures opérations de marques
Veille
Coupe du monde 2018: les meilleures opérations de marques

Coupe du monde 2018: les meilleures opérations de marques

Par Floriane Salgues & Clément Fages

La Coupe du monde de football tient le haut de l'affiche du 14 juin au 15 juillet. Mais, la compétition se joue aussi sur le terrain des marques. [...]