En ce moment En ce moment

5 tendances à retenir de Dmexco 2016

Publié par le | Mis à jour le
5 tendances à retenir de Dmexco 2016

Le salon international du digital marketing Dmexco a tenu le haut de l'affiche, les 14 et 15 septembre. Quelles sont les principales tendances révélées à l'occasion de cette grand-messe annuelle ?

  • Imprimer

Le rendez-vous de l'économie numérique à Cologne a rassemblé 50 700 visiteurs en 2016, soit 18 % de plus qu'en 2015. Avec ses 1 013 exposants et ses 570 intervenants, Dmexco - et son slogan "Digital is everything, not everything is digital" (Le digital est tout, mais tout n'est pas digital) - a aussi tenu la promesse de dévoiler les grandes lignes du marketing digital d'aujourd'hui... et de demain.

Le programmatique

"Nous vivons la révolution du programmatique", considère, avec enthousiasme, Philipp Justus, Managing Director & VP DACH & CEE de Google. Pour "preuve", l'IAB Europe a annoncé à l'occasion de Dmexco les résultats de son étude annuelle : le programmatique a connu une croissance de 70 % en 2015. Programmatique vidéo, programmatique mobile, ou, encore, programmatique TV : la technologie se décline sur tous les supports et pour tous les usages.

Cocorico ! Le français TabMo, créé en 2013, a profité du salon Dmexco pour présenter Hawk, sa nouvelle plateforme de programmatique mobile, avec un fort accent mis sur la créativité.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est la tendance phare de 2016. Et les marques se lancent dans l'aventure : "La réalité virtuelle nous permet de montrer à nos clients les réglages et options de la voiture, jusque sous le capot, témoigne Marcus Kuehne, Strategy Lead Immersive Technologies Digital Business d'Audi. Dans le futur, nous pourrons initier des expériences comme des courses automobiles pour les consommateurs sportifs, par exemple." La marque envisage la réalité virtuelle comme une expérience premium, qui combine une valeur réelle pour le client et de l'émotion.

Mirage ou réalité pour les marketers ? La réalité virtuelle divise les experts. Lisa Donohue, présidente de Starcom Global Brand l'affirme : "La réalité virtuelle est une technologie, et non un canal. Les marketers doivent avant tout mettre en oeuvre une stratégie pour apprendre comment la réalité virtuelle peut conduire à créer du business."

Le (Big) Data

Autre grande tendance du marketing digital pointée par Dmexco : le Big Data. À l'ordre du jour, pour les marketers, comment collecter et monétiser la data des consommateurs ? Par l'intelligence artificielle, suggère Bob Lord, Chief Digital Officer d'IBM. "Le machine learning, avec le développement de Watson, nous permet de comprendre la "dark" data à l'instar des vidéos, et de la combiner à d'autres données, afin d'être présent au bon moment pour les consommateurs."

Pour Matthew Luhn, Story Supervisor de Pixar, la data est "un moyen de créer l'illusion de la vie dans les dessins animés". Ainsi Pixar collabore avec des scientifiques pour collecter des informations sur les expressions du visage des êtres humains - les experts interrogent notamment comment le souvenir d'un son ou d'une image produit un effet sur notre regard. Puis intègre ces éléments à ses personnages.

La vidéo

La vidéo est en passe de dominer le Web mobile. "D'ici 2021, la vidéo représentera 70 % du trafic mobile", annonce Chris Cox, Chief Product Officer de Facebook. Le professionnel a néanmoins rappelé ce qui constitue le cheval de bataille du média social : les disparités en matière de connectivité dans le monde et ses solutions pour connecter le "prochain milliard", à l'instar des panneaux solaires.

Autre exemple de la prépondérance de la vidéo : sur Twitter, un tweet contenant une vidéo aura ainsi six fois plus d'impact qu'un message avec une photo.

Snapchat

Un cours intensif sur les formats publicitaires de Snapchat à l'intention des marketers européens. Telle était la teneur de la keynote dispensée par Imran Kahn, Chief Strategy Officer du média social, guest star de l'édition 2016 de Dmexco, devant une salle comble.

Pour séduire les annonceurs, le groupe aux ambitions créatives, qui se définit davantage comme une "camera company" qu'un réseau social, affiche ses performances : 150 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde et une moyenne de 25 à 30 minutes consacrées au réseau chaque jour. Mais, surtout, une multiplication par 2,5 de l'intention d'achat grâce à ses offres publicitaires - en comparaison à la moyenne sur mobile - et non moins de 92 % des campagnes avec un impact positif sur les ventes.

Journaliste pour Emarketing.fr, Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr et Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n
Social media
The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n

The Kooples optimise ses campagnes Facebook avec Kamp'n

Par Amélie Riberolle

La marque de prêt-à-porter The Kooples a pris la décision de s'équiper d'une solution technologique Facebook Marketing Partner afin de gagner [...]

Allianz France dévoile sa stratégie d'influence
Social media
Allianz France dévoile sa stratégie d'influence

Allianz France dévoile sa stratégie d'influence

Par Floriane Salgues

Allianz France s'associe au YouTubeur Micode pour décrypter les enjeux et les pièges des nouvelles technologies et, ainsi, séduire une audience [...]

Les marques les plus aimées par les Français
Social media
Les marques les plus aimées par les Français

Les marques les plus aimées par les Français

Par Stéphane Guillard

On estime que près de 30 millions d'euros seront dépensés en France au moment de la Saint-Valentin. Le 14 février est donc un moment-clé pour [...]

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]