En ce moment En ce moment

La recette de Picnic pour lever 100 M$ en moins de 2 ans

Publié par le - mis à jour à
La recette de Picnic pour lever 100 M$ en moins de 2 ans

Comment Picnic s'est emparé de 80% du marché alimentaire online néerlandais et a levé 100 millions de dollars en moins de 2 ans ? C'est à cette question qu'est venu répondre Joris Beckers, son fondateur, lors de Shoptalk Europe.

  • Imprimer

À l'origine il y avait les marchands ambulants, qui vendaient en porte à porte. Puis les supermarchés en libre-service ont révolutionné le retail alimentaire : " peut-être la meilleure façon de vendre un bien jamais inventée, qui a fait ses preuves partout dans le monde ", explique Joris Beckers, le fondateur de Picnic. " C'était dans les années 70, mais depuis, il n'y a pas eu d'innovations majeures et le modèle a montré ses limites : la nourriture est gaspillée et les gens doivent se déplacer et prendre sur leur temps. " D'où l'idée de Picnic, qui allie le meilleur des deux mondes. Le service laisse l'utilisateur sélectionner ses produits en ligne puis indique le lieu et l'horaire de passage du livreur. Ce dernier est géolocalisé en temps réel depuis l'entrepôt le plus proche, où est collectée la production alimentaire locale. Mais la livraison ne se fait pas à la demande : elle suit un parcours préétabli, avec des horaires et des arrêts réguliers, à la manière d'une ligne du bus. Et les produits ne sont collectés qu'une fois la commande payée. Cette optimisation permet à Picnic de proposer gratuitement son service.


Le marché du food delivery multiplié par 5

Alors que tous les retailers bataillent pour proposer des services de livraison à domicile, Picnic a rencontré un succès foudroyant : " Nous avions lancé le service dans une seule ville, avec un entrepôt et quatre petits fourgons électriques. Dès le lendemain, l'application était téléchargée dans tout le pays et la presse nous a mis en Une ! " se souvient Joris Beckers. Deux ans plus tard, elle couvre une centaine de villes et draine 80% de l'ensemble des livraisons alimentaires des zones de chalandise en question. " Avant nous, les ventes en ligne ne représentaient qu'1% de l'ensemble des ventes alimentaires des Pays-Bas. Aujourd'hui, ce marché a été multiplié par 5 ! " De quoi séduire les fonds d'investissements hollandais et réaliser un tour de table de 100 millions de dollars en Série B, soit la plus grosse levée de l'année pour une startup aux Pays-Bas et l'une des trois plus grosses levées jamais réalisées dans le pays.


Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche

Autres articles

SendinBlue lève 30 millions d'euros
SendinBlue lève 30 millions d'euros SendinBlue lève 30 millions d'euros

SendinBlue lève 30 millions d'euros

Par

Grace sa levee de fonds de 30 millions euros SendinBlue creee il a ans entend bien devenir le leader europeen du marketing digital pour les [...]

Emarketing recrute son nouveau chef de Pub
Emarketing recrute son nouveau chef de Pub

Emarketing recrute son nouveau chef de Pub

Par

Apres une experience commerciale reussie au moins deux ans vous cherchez un nouveau challenge professionnel hesitez plus et rejoignez equipe [...]

Mailjet, une startup française à la conquête du monde
Mailjet, une startup française à la conquête du monde

Mailjet, une startup française à la conquête du monde

Par

Apres annees dexistencetrois levees de fonds et une croissance vertigineuseMailjet compte desormais 130 collaborateurs 100 000 utilisateurs [...]