Recherche
Se connecter

Le marketing d'influence, payant qu'une fois sur deux ?

Publié par le - mis à jour à
Le marketing d'influence, payant qu'une fois sur deux ?

Seuls 53 % des consommateurs français sont satisfaits après l'achat d'un produit découvert via un influenceur révèle Bazaarvoice, le spécialiste de l'avis client. Ils ne sont que 22% à privilégier l'avis d'un influenceur par rapport à un avis lambda.

  • Imprimer

Les attentes envers les influenceurs sont fortes, tant chez les marques que chez les internautes, et pour cause : La moitié des consommateurs français interrogés par Bazaarvoice pensent interagir au moins une fois par jour avec le contenu d'un influenceur. Cette année, 55 % des sondés estiment se rendre plus souvent sur les réseaux sociaux des influenceurs qu'en 2017. Enfin, 68 % des consommateurs français interrogés s'attendent à recevoir de nouveaux contenus de la part des influenceurs de manière quotidienne

Et pourtant, seulement 53% des sondés se disent satisfaits d'avoir suivi les conseils d'un influenceur pour un achat. La faute à un manque de partialité ? En effet, selon l'étude, "60 % des Français interrogés estiment que les influenceurs n'émettent des avis négatifs ou ne font des critiques constructives que de manière épisodique. Et seuls 18 % des sondés pensent que les influenceurs sont capables de rendre des avis négatifs régulièrement."

Dans ce contexte, seuls 22 % des sondés font d'avantage confiance à un influenceur pour effectuer un achat, quand ils sont 69 % à privilégier un contenu (avis client, notation etc.) généré par un autre consommateur, avance le spécialiste de l'avis en ligne, qui livre quelques pistes d'amélioration comme... avoir plus recours aux avis des consommateurs, ce qui est évoqué par 36% des sondés, devant un meilleur équilibre entre contenus sponsorisés et articles de presse / blog (27%), ou la création d'une autorité de veille des pratiques des influenceurs (21%).

Méthodologie

Pour réaliser cette étude, l'institut Morar Research a sondé 4000 sur les mois de juin et juillet 2018. Trois marchés ont été examinés pour ce sondage, avec 2 000 personnes interrogées au Royaume-Uni et 2 000 autres en France et en Allemagne.


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet