En ce moment En ce moment

Selectionnist lance un chatbot de reconnaissance d'image

Publié par le - mis à jour à
Selectionnist lance un chatbot de reconnaissance d'image

L'application de presse magazine propose désormais aux marques d'intégrer sa technologie de reconnaissance d'image via un chatbot hébergé sur Facebook Messenger. L'utilisateur bénéficie en instantané d'informations supplémentaires (e-shop, point de vente...) sur les produits présents sur l'image.

  • Imprimer

Lancée en 2015 par Lara Rouyrès et Tatiana Jama, Selectionnist innove pour accompagner la transformation numérique du secteur retail. L'application de presse magazine propose désormais aux marques d'intégrer sa technologie de reconnaissance d'image via un chatbot hébergé sur Facebook Messenger.

En envoyant au chatbot la photo d'une page de magazine ou d'un support publicitaire, l'utilisateur bénéficie en instantané d'informations supplémentaires (e-shop, point de vente...) sur les produits présents sur l'image. "Nous proposons notre technologie de reconnaissance d'image sur tous les outils et canaux qu'utilise le consommateur. Ainsi, nous apportons aux marques notre savoir métier en les accompagnant dans ce changement profond d'usage qu'est la recherche par l'image...", indiqueTatiana Jama, la co-fondatrice.

Associer de la reconnaissance d'image à un chatbot sur Messenger

Cette nouvelle technologie permet d'envoyer directement sur un chatbot la photo de tout produit présent sur une page de magazine, une campagne publicitaire, une PLV, et même un packaging. L'utilisateur obtient immédiatement en réponse de l'information supplémentaire, telle que des infos produits, l'accès à l'e-shop, l'itinéraire vers le point de vente, le prix de vente, ou encore des vidéos de présentation. La réponse du chatbot est instantanée et disponible 24h/7j.

Avec cette offre proposée en marque blanche, les marques peuvent désormais intégrer la technologie Selectionnist au sein de leur propre chatbot, hébergé sur leur service de messagerie Facebook Messenger. En plus de sa technologie de reconnaissance d'image, le chatbot engage la conversation avec l'utilisateur dès sa première utilisation, en proposant par exemple des sélections shopping. Selectionnist enregistre plus de 70% d'ouverture des pushs Messenger adressés aux utilisateurs de son chatbot.

"Les chatbots ont le vent en poupe, et 80% des entreprises les utiliseront pour leurs interactions clients d'ici 2020, selon une étude Oracle. De plus, la plupart de la clientèle des grandes marques possède un smartphone et utilise des services de messagerie instantanée. Grâce à notre technologie de reconnaissance d'image et notre expertise, nous aidons les marques à repenser leur relation client dans une logique omnicanal", explique Lara Rouyrès, la co-fondatrice.

L'objectif de cette intégration directement sur Messenger est d'affranchir le consommateur du téléchargement d'une énième application. En développant son chatbot, la marque se rend disponible 24h/24 là où l'utilisateur se trouve déjà. L'expérience dont bénéficie ce dernier est unifiée et fluide, car il n'a pas besoin de sortir de l'application Messenger, de se connecter à une autre plateforme.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

Autres articles

4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot
4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot

4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot

Par

Apprecies par les utilisateurs les chatbots fleurissent et apportent connaissance client et efficacite Mais il semble encore difficile pour [...]

Engie : deux chatbots pour le prix d'un
Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Engie : deux chatbots pour le prix d'un

Par

Engie fournisseur de gaz et electricite multiplie les experiences chatbot Objectif permettre ses clients entrer en contact avec sa marque tout [...]

L'intelligence des chatbots n'est-elle qu'artificielle ?
L'intelligence des chatbots n'est-elle qu'artificielle ?

L'intelligence des chatbots n'est-elle qu'artificielle ?

Par

70 des requetes soumises aux chatbots sur application Facebook Messenger restent sans reponse Ce chiffre tire un article des Echos temoigne [...]

Innovations retail et data chez SAP Hybris
Innovations retail et data chez SAP Hybris

Innovations retail et data chez SAP Hybris

Par

Le robot Pepper ne fait pas que des publicites Il se transforme aussi en personnal shopper est la volonte de SAP Hybris qui pour ses 20 ans [...]