Recherche
Se connecter

Facebook teste un fil d'actualité sans publication des marques

Publié par le | Mis à jour le
Facebook teste un fil d'actualité sans publication des marques

Facebook teste actuellement un fil d'actualité excluant les posts organiques des marques et des médias. Le média social dément, pour l'instant, sa généralisation.

  • Imprimer

Le dernier test de Facebook inquiète les marques et les médias. Le média social expérimente, en effet, dans 6 pays (Sri Lanka, Slovaquie, Bolivie, Serbie, Guatemala, Cambodge) un changement sans précédent de son fil d'actualité. Le "newsfeed" est divisé en deux : le fil principal se compose des publications des amis des utilisateurs, ainsi que des posts sponsorisés par les marques (publicité) ; quand un espace nommé "Explore" - moins facilement accessible, comme le montre la photo ci-dessous - présente les publications des Pages Facebook (les posts organiques) auxquelles les utilisateurs sont abonnés. De quoi mettre à mal, si ce n'est supprimer, la visibilité gratuite des publications de marques. Le changement aurait des conséquences immédiates, selon The Guardian : le taux d'engagement des utilisateurs avec les Pages des entreprises aurait instantanément diminué de 60 à 80 % dans les six pays concernés.


Pour les marques, deux options se présentent : créer un contenu suffisamment engageant pour être repéré par les utilisateurs sur le fil Explore... ou payer de la publicité pour faire remonter sa publication sur le fil "principal" de l'utilisateur. Une raison de plus, pour les marques et les médias, de diversifier leurs canaux d'acquisition.

Un démenti... pour l'instant

Le 23 octobre, Facebook s'est néanmoins fendu d'un post de blog démentant les rumeurs d'une généralisation du test dans d'autres pays ou d'une demande faite aux pages de payer Facebook pour apparaître dans le fil d'actualité. "Certains ont interprété ce test comme un futur produit que nous prévoyons de livrer à l'échelle mondiale. Nous n'avons actuellement aucun projet d'étendre ce test", précise Adam Mosseri, Head of News Feed de Facebook. Le réseau social justifie ses expérimentations par sa volonté de permettre à ses utilisateurs de voir plus facilement les publications de leurs amis et famille - une demande forte. "Le but de ce test est de comprendre si les gens préfèrent avoir des espaces distincts pour le contenu personnel et le contenu public, poursuit-il. Nous entendrons leur retour d'expérience pour comprendre si c'est une idée qui vaut la peine d'être poursuivie."

"Comme avec tous les tests que nous menons, nous pouvons apprendre de nouvelles choses qui conduiront à des tests supplémentaires dans les mois à venir afin que nous puissions mieux comprendre ce qui fonctionne le mieux pour les gens et les éditeurs", conclut le responsable du fil d'actualités de Facebook.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet