Recherche
Se connecter

4 idées reçues sur le magasin physique

Publié par le

Les points de vente jouent désormais un rôle hybride auprès des consommateurs. Ces derniers s'y rendent pour trouver de l'information, toucher et tester des produits et même y vivre des expériences uniques et conviviales.

  • Imprimer
Le magasin est un lieu de shopping solitaire

Les magasins deviennent des lieux de rencontres et d'activités. "On cherche à gommer le lien marchand et fonctionnel client-marque pour passer à une communication plus servicielle auprès de communautés", explique Sophie Vanderpol, responsable partenariats et relations presse de Bio c' Bon. L'enseigne a créé une première communauté Bio c' Bon running qui vit à la fois sur Facebook et en magasin. Celui-ci devient un point de départ de séances footing puis accueille les participants pour échanger autour d'une collation. Une nouvelle communauté Bio c' Bon Tribus vient aussi de voir le jour, à destination des familles, avec l'organisation de Prom'Poussettes et l'installation de totems en magasins pour les enfants avec des fiches d'informations sur les fruits et légumes et goodies. Pour joindre l'utile à l'agréable, ou plutôt l'aspect business au lien social, les ventes privées se transforment en afterwork où un cocktail et des activités sont proposés.

Les magasins sont aussi l'occasion de se retrouver autour d'un verre ou d'un repas comme le proposent les magasins IKEA ou de nouveaux lieux hybrides comme le Magasin Général à Bordeaux (Darwin Caserne Niel) qui fait à la fois office de Bistrot-réfectoire et épicerie, où l'on a plaisir à prendre une collation tout en dégustant ce que l'on vient d'acheter.

La bonne pratique : Au BHV Marais, de nombreux ateliers créatifs sont organisés tout au long de l'année pour s'initier ou se perfectionner aux nouvelles tendances DIY.

Pour aller plus loin :

Go Sport mise sur les communautés pour coacher la montée en gamme de ses clients

Barbara Haddad

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet