Recherche
Se connecter

Le retail à l'heure du big data : les algorithmes s'invitent dans le point de vente

Publié par le - mis à jour à
Le retail à l'heure du big data : les algorithmes s'invitent dans le point de vente
© ©ekaphon - stock.adobe.com

Il n'y a plus deux formes distinctes de commerce, d'un côté le commerce traditionnel et de l'autre le commerce en ligne. Pour les enseignes et les marques, la mutation entreprise récemment dans la chaine de distribution s'appelle le commerce connecté avec pour ligne de mire, l'expérience client.

  • Imprimer

Chaque acteur joue désormais un rôle essentiel et interdépendant dans la modernisation de ses outils pour réagir et anticiper face aux besoins et désirs du client, qu'il se trouve en point de vente ou sur une boutique en ligne. On parle ici des solutions du retail connecté dont la première valeur ajoutée est l'analyse approfondie des données (transactionnelles, stocks, etc...).

La forte montée en puissance des approches prédictives

Au-delà de ce prérequis, une nouvelle tendance émerge à grande échelle, portée par l'avènement des dispositifs prédictifs qui viennent profondément faire évoluer les usages en vigueur. Ces systèmes prédictifs ont pu voir le jour grâce à la maturité des systèmes d'analyse de données (big data) qui occupent une place centrale dans les stratégies de développement des professionnels du retail.

Ainsi, grâce à l'approche prédictive, des algorithmes pourront permettre de gérer différentes étapes, par exemple les réapprovisionnements automatiques des boutiques, la gestion des assortiments des produits en fonction de la taille et de la disposition des points de vente, la détection des zones chaudes et froides en linéaire, etc. Il sera aussi possible d'intégrer dans son approche différents éléments de géomarketing et d'appréciation du taux de transformation au regard du trafic entrant en point de vente.

Prendre en compte la notion d'omnicanalité

Un autre point-clé du commerce connecté est indiscutablement lié à la bonne mise en application d'une approche omnicanale. Les canaux de vente digitaux et physiques se complètent alors et permettent au consommateur de pouvoir retirer son produit en boutique suite à une commande en ligne ou inversement, de passer commande en boutique et de recevoir son produit à son domicile en cas d'indisponibilité en point de vente.

Au regard de ces quelques éléments permettant de donner des pistes de réflexion pour lancer un projet de retail connecté, il est aussi important de bien prendre de la hauteur pour cartographier précisément les étapes à mettre en place. Un travail entre les équipes commerciales, marketing, informatique et logistique sera notamment nécessaire pour y arriver. Attention donc à associer dès le départ les équipes concernées pour prendre les bonnes orientations.

Le commerce connecté va devenir un incontournable pour les professionnels de la distribution. Les acteurs qui prendront en compte ce point pourront alors dynamiser leur présence et répondre aux nouveaux usages des consommateurs. Attention à ne pas rater le virage du digital.

Michel Bassot, directeur général de Bigben Connected

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet