Recherche
Se connecter

La chaîne Au Bureau dévoile son premier restaurant connecté

Publié par le | Mis à jour le
La chaîne Au Bureau dévoile son premier restaurant connecté

Nouveau programme de fidélité digitalisé, possibilité de commander à table et de payer depuis son mobile : Au Bureau dévoilait ce 12 juin un nouveau concept de restaurant qui doit, à terme, équiper la centaine d'établissements que compte la chaîne du groupe Bertrand.

  • Imprimer

Charlie Birdy, c'est fini ! Plutôt qu'un Burger King, comme évoqué l'an passé, le dernier établissement de la chaîne, situé dans le 15e arrondissement de Paris, cède sa place à une brasserie de l'enseigne Au Bureau, également propriété du groupe Bertrand. Inauguré officiellement ce 12 juin, cet Au Bureau est présenté comme un "Lab" par Charles Dorémus, qui occupe le poste de directeur général de l'enseigne depuis septembre 2017: "Nous voulons apporter une expérience renouvelée à nos clients. Ce "Au Bureau" Lab est un format unique, tourné vers le digital avec la possibilité, dès son ouverture, de commander à table et de payer ensuite en ligne, ou encore d'avoir un programme de fidélité dématérialisé afin de poursuivre l'expérience client au-delà des portes du restaurant. Mais nous avons aussi revu le décorum, la carte des bières, qui sera bien plus développée avec 16 becs à pression, ou encore une offre de brunch inédite. Cela préfigure la quatrième version de nos restaurants, que nous voulons déployer à l'ensemble de notre réseau, après le déploiement de la V3 il y a six ans."

Un programme de fidélité qui doit toucher 1/3 des clients

Une nouvelle version mise au banc d'essai ces prochains mois et dont les enseignements vont servir à façonner une V4 définitive, qui doit commencer à être déployée en 2019, pour les 30 ans d'Au Bureau. "Nous aurons 130 établissements en fin d'année, dont 15% en propre. C'est essentiel d'avoir ces restaurants pour maîtriser notre métier de franchiseur et accompagner le développement de nos franchisés. Nous avons ouvert 25 établissements cette année, et nous voulons continuer chaque année sur ce rythme." Pour soutenir ce développement, la marque mise sur le digital, et notamment sur un nouveau programme de fidélité qui sera entièrement dévoilé et encore enrichi dans les prochaines semaines. Pour l'heure, les clients encartés peuvent réserver une table et payer leur consommation en ligne, mais aussi retrouver une offre de presse numérique ou encore faire des paris sportifs pendant la Coupe du Monde, grâce à un partenariat avec SoFoot. Demain, ils pourront "commander leur plat avant même d'arriver au restaurant", explique le dg, qui a pour ambition d'atteindre "un tiers de clients encartés et actifs", alors qu'un Au Bureau accueille en moyenne "entre 400 et 500 clients chaque jour, pour le repas ou seulement boire un verre."

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui
Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui

Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui

Par Olapic

Plus de 22 000 images sont telechargees par seconde sur les principales plates formes sociales compris les photos que les clients prennent avec [...]

Sur le même sujet

Financer vos projets de R&D pour continuer à être compétitif
Retail
LOOK&FIN
Financer vos projets de R&D pour continuer à être compétitif

Financer vos projets de R&D pour continuer à être compétitif

Par LOOK&FIN via Marketme

Votre cherchez à innover et proposer les dernières avancées technologiques à vos clients en terme de produits ou services pour rester compétitif? [...]

La gamification séduit les shoppers
Retail
La gamification séduit les shoppers

La gamification séduit les shoppers

Par Dalila Bouaziz

Les Français témoignent d'un attrait important pour le jeu de façon globale, Comarch dévoile une étude avec OpinionWay sur les attraits de la [...]

[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été
Retail
[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été

[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été

Par Dalila Bouaziz

Spartoo, site spécialisé dans la vente de chaussures, dévoile une étude réalisée par l'Ifop sur les soldes d'été, avec notamment un zoom particulier [...]

Retail Apocalypse... or not
Retail
Retail Apocalypse... or not

Retail Apocalypse... or not

Par Sarah Jarrot, consultante mc2i groupe

La " Retail Apocalypse " a encore frappé. Cette expression, utilisée par les Américains pour décrire le phénomène des effets néfastes du e-commerce [...]