Recherche
Se connecter

PricewaterhouseCoopers scanne les résultats de la distribution

Publié par le
PricewaterhouseCoopers scanne les résultats de la distribution

PricewaterhouseCoopers révèle que les ventes des 100 principales enseignes de distribution ont reculé de 0,9% en 2009. L'alimentaire recule de 1,4%.

  • Imprimer

Les ventes des 100 principales enseignes françaises de distribution ont baissé en moyenne en 2009, mais les groupes leaders ont progressé, selon un classement de PricewaterhouseCoopers qui paraît jeudi 26 août. Les entreprises étudiées captent plus de 55% de chiffre d'affaires du commerce en France.

L'année dernière, les ventes des 100 principales enseignes de distribution ont reculé de 0,9% à 262 milliards d'euros, soit 2 milliards d'euros en moins, malgré une augmentation des surfaces de vente de 3,4%. D'où une chute de près de 6% des ventes au mètre carré. «Certains acteurs ont clairement profité de cette période difficile pour prendre des positions, à la fois via des acquisitions ou des ralliements, mais aussi avec des ouvertures et des agrandissements», décrypte Olivier Vialle, associé de PricewaterhouseCoopers.

Dans la distribution alimentaire (hypermarchés, supermarchés...) qui représente 71% des ventes des 100 principales enseignes, le chiffre d'affaires a baissé de 1,4% à 186,7 milliards d'euros. Ces distributeurs ont "cumulé les difficultés", avec une déflation forte, une baisse des prix des carburants et une concurrence accrue avec l'entrée en application de la loi de modernisation de l'économie (LME). Chez les enseignes spécialisées, les ventes ont grappillé l'année dernière 0,4% à 75,4 milliards d'euros.

Même la progression des champions de l'e-commerce a ralenti: les ventes de venteprivée.com ont progressé de 24% en 2009, soit 11 points de moins qu'en 2008 et celles de Cdiscount ont augmenté de 10,4% contre 19,3% un an plus tôt, signe d'une "certaine maturité".

Dans l'ensemble, les leaders s'en sortent le mieux, avec des progressions des ventes notamment pour Leclerc, Décathlon, Leroy Merlin, Ikea, Boulanger, Sephora, JouéClub et Toys'R'Us.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

La gamification séduit les shoppers
Retail
La gamification séduit les shoppers

La gamification séduit les shoppers

Par Dalila Bouaziz

Les Français témoignent d'un attrait important pour le jeu de façon globale, Comarch dévoile une étude avec OpinionWay sur les attraits de la [...]

[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été
Retail
[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été

[Étude] 83% des Français feront les soldes d'été

Par Dalila Bouaziz

Spartoo, site spécialisé dans la vente de chaussures, dévoile une étude réalisée par l'Ifop sur les soldes d'été, avec notamment un zoom particulier [...]

Retail Apocalypse... or not
Retail
Retail Apocalypse... or not

Retail Apocalypse... or not

Par Sarah Jarrot, consultante mc2i groupe

La " Retail Apocalypse " a encore frappé. Cette expression, utilisée par les Américains pour décrire le phénomène des effets néfastes du e-commerce [...]

Costco affiche une première année positive en France
Retail
Costco affiche une première année positive en France

Costco affiche une première année positive en France

Par Dalila Bouaziz

Un an après son ouverture à Villebon-sur-Yvette dans l'Essonne, l'enseigne internationale Costco, accessible par carte d'adhésion aux particuliers [...]