En ce moment En ce moment

Kiabi lance une plateforme collaborative internationale

Publié par le - mis à jour à
Kiabi lance une plateforme collaborative internationale

Entre réseau social et plateforme de contenus, We Are Kiabi encourage l'échange entre fans de la marque et favorise la communication entre les consommateurs et leur point de vente préféré.

  • Imprimer

La plateforme "We Are Kiabi", élaborée en partenariat avec l'agence Sensio Grey, est un bel exemple de cocréation entre une marque et sa communauté de clients. À l'origine, 20 clients ambassadeurs se sont réunis avec les équipes Kiabi pour coconstruire une plateforme structurée selon plusieurs thèmes: publier un look, créer un événement, créer un sujet, vendre un article ou retrouver ses amis.

Les collaborateurs de la marque -stylistes, conseillères de vente, responsables merchandising, designers- animent la plateforme. Un directeur de magasin peut ainsi proposer une soirée VIP à sa communauté, un styliste peut demander un avis sur une future collection de maillots de bain... L'initiative a un caractère international: les membres peuvent, en temps réel, identifier les looks et articles en vogue ou suivre un événement mode dans un autre pays

Enfin, We are Kiabi mise sur la dimension ludique et propose un nouveau paradigme de la relation client en récompensant la fidélité non pas en fonction des achats, mais en fonction du niveau d'engagement. Une cliente peut ainsi obtenir le badge "globe trotteuse" en likant un look dans chaque continent ou le badge "fashion addict" en publiant cinq looks.

"Nous avions besoin d'un média propre et direct pour communiquer avec nos clients les plus engagés. En lançant notre plateforme sociale "We are Kiabi", nous saluons l'engagement de notre communauté et créons un écosystème innovant, pensé avec eux, pour eux. Ils pourront échanger sur des centres d'intérêt communs ou prolonger leur expérience autour d'un produit/service, en vivant un engagement plus durable et authentique que sur les réseaux sociaux. Chaque entrée sera validée par la communauté. Autre point clé: cette plateforme sera ouverte, chaque équipe de magasin pourra par exemple annoncer l'arrivée de ses collections en magasins... Un véritable outil de communication pour tous ! Les conversations, les idées ou les remarques de nos clients feront évoluer notre offre et nos services dans une vraie logique de cocréation. Et ce, à l'échelle internationale", déclare Cyril Olivier, leader marque de Kiabi.


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour le magazine Marketing et les [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

NRF 2018, les temps forts de la troisième journée
Retail
NRF 2018, les temps forts de la troisième journée

NRF 2018, les temps forts de la troisième journée

Par Stéphanie Marius

Paiement sans contact, stratégie data d'Alibaba et Rent The Runway... Tour d'horizon en tweets des interventions marquantes entendues durant [...]

[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales
Retail
[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales

[#NRF2018] Le retail du futur en 3 innovations digitales

Par Nathalie Innocenti, dirigeante de Mission Capital Clients

Troisième et dernière journée du Retail's Big Show. Hologramme, robot et usages multiples de la carte bleue, interactions client/vendeur via [...]

[NRF2018] 3 innovations pour digitaliser le parcours client
Retail
[NRF2018] 3 innovations pour digitaliser le parcours client

[NRF2018] 3 innovations pour digitaliser le parcours client

Par Nathalie Innocenti

C'est au Retail's Big Show que sont dévoilées les innovations bientôt déployées en boutique. Nathalie Innocenti, fondatrice de Mission Capital [...]

[#NRF2018]: La data de retour aux avant-postes
Retail
[#NRF2018]: La data de retour aux avant-postes

[#NRF2018]: La data de retour aux avant-postes

Par Manuel Davy (Vekia)

À chaque édition de la NRF, son thème dominant. L'omnicanal en 2016, l'expérience client en 2017. Et cette année? La data, observe Manuel Davy, [...]

La rédaction vous recommande