MENU
Recherche

Vivarte ou l'échec de la montée en gamme

Publié par le | Mis à jour le
Le site de La Halle le mardi 7 avril 2015 à 10H30
Le site de La Halle le mardi 7 avril 2015 à 10H30

Le groupe Vivarte ferme 174 magasins La Halle, 34 magasins André et annonce 1 600 suppressions d'emplois. La stratégie de montée en gamme n'a pas fonctionné. Eléments de compréhension.

Le groupe Vivarte, l'un des fleurons du prêt-à-porter hexagonal, avec 16 marques et 4 800 points de vente (dont les emblématiques André, La Halle - nouveau concept de La Halle aux Vêtements, Caroll ou encore Kookaï) vient d'annoncer ce mardi 7 avril la fermeture de 174 magasins La Halle (sur 620 au total), 34 magasins magasins André et 1 600 suppressions d'emplois (source AFP).

Ni l'allègement spectaculaire de la dette à l'été 2014 (effacement de 2 milliards d'euros sur les 2,8 Mds au total pour 170 créanciers), ni l'entrée de nouveaux actionnaires (Oaktree, Alcentra, Golden Tree et Babson), ni la stratégie de montée en gamme incarnée chez André et à La Halle, n'auront suffit à éclaircir l'avenir d'un groupe dont la stratégie était devenue très peu lisible d'abord pour les consommateurs, qui, depuis six ans achètent moins de prêt-à-porter et de chaussures.

Selon l'Institut Français de la Mode (IFM), les années se suivent et se ressemblent : " au total, sur l'ensemble de la période 2007-2013, le marché (28,3 milliards d'euros de dépenses d'habillement en 2013) a perdu