Recherche

[Peps Lab] Mais pourquoi y a-t-il autant de chaises dans les magasins américains?

Publié par le | Mis à jour le
[Peps Lab] Mais pourquoi y a-t-il autant de chaises dans les magasins américains?

En direct de New York, Catherine Barba, spécialiste du retail, analyse les tendances en magasin. Elle fait, ici, un focus sur l'aménagement et ses conséquences sur le comportement d'achat des clients.

Depuis trois mois, je remarque une étonnante propension des commerçants américains à proposer partout des espaces pour s'asseoir: des bancs dans la rue, devant les vitrines, des sièges, canapés, tabourets ou chauffeuses à l'intérieur des magasins...

Cette très sérieuse étude conduite en 2015 par le BCG et le Fashion Institue of Technology me donne enfin une piste de réponse: plus on passe de temps dans un magasin révèle l'étude, plus on a de chance d'y faire un achat; assis, on peut même aller jusqu'à dépenser 40% de plus que si on reste debout! Je comprends mieux cette tendance à l'apologie du "slow-shopping": plus que la rapidité ou la facilité de l'achat, de plus en plus de directeurs de magasins se concentrent sur les moyens, assis ou debout, de faire durer la visite.

Ne dites plus magasins mais "life-style centers"

Dès lors, tout est bon pour prolonger le temps passé sur le point de vente qui vise à devenir un lieu de vie, de divertissement et d'expérience enrichissante plus qu'un simple lieu d'achat.

Chez Shakespeare & Co à New York, je ne sais dire si je suis dans une librairie qui fait café ou un café qui vend des livres (et qui offre aussi, avec son Writer's corner, de publier à compte d'auteur, ou d'imprimer en format de poche les 14000 ouvrages de la librairie avec l'Expresso Book Machine). Un endroit fabuleux où je