Recherche

Les enseignes ont tout à gagner à (vraiment) s'engager localement

Publié par le - mis à jour à
Les enseignes ont tout à gagner à (vraiment) s'engager localement

Plus de 8 Français sur 10 considèrent que les valeurs affichées par les magasins ne sont qu'une posture marketing. Generix Group et Toluna révèlent pourquoi et comment changer de paradigme et gagner des parts de marché.

  • Imprimer

" Le temps où les consommateurs se contentaient des paroles est révolu. Les enseignes ont affaire à une nouvelle génération de clients soucieux des valeurs de solidarité et fortement imprégnée par l'économie du partage et qui, de fait, attend un engagement réel de leur part. Cette exigence de la part des Français à l'égard des acteurs de la grande distribution explique la sévérité de leur évaluation ", analyse Christophe Kühner, responsable marketing de la gamme Generix Collaborative Customer de Generix Group dans un communiqué. Avec l'Institut Toluna, Generix Group a donné la parole aux Français sur l'engagement sociétal et local des enseignes de la distribution (1 013 personnes représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées du 28 au 30 mars 2015).

Les Français attendent des institutions et des entreprises qu'elles portent des actions d'entraide et de solidarité via des actions locales et concrètes. Cette exigence ne s'appliquerait pas aux enseignes de la distribution ... Selon l'étude, les enseignes font preuve "de négligence en profitant des avantages locaux sans pour autant s'engager significativement dans des actions de solidarité locales ".

La preuve en chiffres

Seuls 14% des Français considèrent les enseignes de la distribution comme des acteurs de l'engagement local. Un pourcentage bien inférieur à celui des associations (75%), des institutions publiques (25%) et des commerces de quartier (17%). Seules les entreprises sont moins bien cotées que les enseignes (13%). Leur engagement est qualifié d'insuffisant ou de très insuffisant pour 75% de la population.

Toujours selon les résultats de l'étude " la faible implication locale de ces enseignes s'apparente à une démission voire à une désertion pour les Français car selon 90% d'entre eux, il est naturel qu'elles s'engagent dans des actions de solidarité là où elles sont implantées ! Outre leurs actions, les mobiles de ces enseignes sont également tancés : pour 84% des personnes sondées les valeurs affichées par ces magasins ne sont qu'une posture marketing, et pour 79% ces entités n'ont que peu d'intérêt pour la vie locale autour de leur implantation ! "

Las de la mise en scène marketing

Les Français militent pour un engagement réel et solidaire de la part des acteurs de la distribution. Preuve de l'importance qu'ils attachent à ces valeurs, ils sont prêts à récompenser concrètement les entreprises qui s'impliqueraient localement. Récompenses se traduiraient par du bouche-à-oreille positif (57%) voire par l'action militante en passant par des achats plus fréquents (48%). Un quart d'entre-eux s'impliquerait en contribuant aux initiatives proposées par l'enseigne et 18% proposeraient des idées de nouvelles initiatives.

" Les chiffres sont éloquents : les enseignes ont tout à gagner à s'engager dans des actions de solidarité. Menées avec sincérité, elles constituent un puissant levier de fidélisation ! " ajoute Christophe Kühner.

Les actions solidaires prioritaires

Les Français attendent que les enseignes se manifestent dans leur quotidien par l'appui d'initiatives ou de causes qui leur sont chères.Le soutien aux initiatives des associations locales arrivent en tête des souhaits de la majorité d'entre eux (52%), juste devant le financement d'initiatives locales (46%) et le recrutement de salariés issus des zones les plus défavorisées de la région.

" Incontestablement, les Français ont une véritable appétence pour la solidarité au niveau local. Ils attendent de tous les acteurs économiques locaux, et des enseignes de la distribution en particulier, qu'ils s'impliquent à ce niveau. Ces résultats, qui constituent un véritable électrochoc pour les acteurs de la distribution, viennent conforter la stratégie de Generix Group en matière de fidélité : depuis un an nous travaillons en partenariat avec MicroDon, sur le thème de la " fidélisation militante ". Nos efforts ont mené à l'élaboration d'un programme de fidélisation puissant permettant à chaque client, au moment du passage en caisse, d'arrondir sa facture à l'euro supérieure et ainsi contribuer, avec l'enseigne et ses employés, à l'amélioration de la vie locale au travers de projets portés par des associations ou entrepreneurs partenaires ", conclue Christophe Kühner.


Chiffres clés de l'étude

  • 8 Français sur 10 sont convaincus que les enseignes de la distribution ont peu d'intérêt pour la vie locale
  • 9 Français sur 10 estiment qu'il est légitime que les enseignes s'engagent dans des actions de solidarité locales
  • 26% des Français jugent suffisant l'engagement local des enseignes de la distribution
  • 84% d'entre-eux estiment que les valeurs affichées par les acteurs de la distribution ne sont qu'un prétexte de vente
  • En cas d'actions solidaires de la part des enseignes, les Français sont prêts à s'impliquer en parlant de l'enseigne autour d'eux (57%) et en y faisant plus souvent leurs achats (48%)
  • 52% souhaitent que les associations locales soient les premiers bénéficiaires des actions solidaires menées par les enseignes
AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche