Recherche

E-commerce : le crédit pour doper le panier moyen

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
E-commerce : le crédit pour doper le panier moyen

L'an passé, 62 % des Français ont effectué au moins un achat en ligne. Cette montée du e-commerce est un signal positif, mais elle s'accompagne d'une baisse du panier moyen. Le crédit à la consommation permet aux clients de satisfaire leurs besoins et accroître les ventes des boutiques en ligne.

  • Imprimer

Sept-cent millions. C'est le nombre de transactions effectuées en ligne par les consommateurs français en 2014 (source : Fevad). Soit une progression de 15 % en un an. Le e-commerce représente désormais près de 10 % du commerce de détail (hors alimentaire). Et la tendance ne fait que s'accentuer. L'an dernier, 62 % des Français ont effectué au moins un achat en ligne. Et six millions de nos concitoyens l'ont fait à partir de leur mobile.

Cette montée en puissance de l'achat en ligne est une bonne nouvelle pour le secteur du e-commerce. Elle montre que les internautes n'hésitent plus à se connecter pour acheter des objets de la vie courante. Le revers de la médaille est que cette montée en puissance s'accompagne d'une baisse du panier moyen. En effet, celui-ci a reculé de 4 % en 2014, amorçant une descente sous la barre symbolique des 80 euros.

Facilité de paiement et offre de crédit

L'achat à crédit est sans doute le meilleur levier pour à la fois satisfaire les envies des internautes et doper les revenus des e-commerçants. " Le crédit est de plus en plus attendu et sera, dans les mois à venir, un véritable critère de choix pour les clients en ligne, estime Peggy Noble, directrice commerce digital France de Cetelem, leader français du crédit à la consommation. Les consommateurs veulent toujours plus de services, or le fait de leur accorder des facilités de paiement en est un. "

Cetelem dispose notamment d'un outil de paiement en trois ou quatre fois par carte bancaire, disponible pour des achats allant de 100 à 1 500 euros. Une offre qui permet de multiplier par cinq le panier moyen d'un site marchand. Le leader du crédit à la consommation propose également Presto, un service de crédit en ligne pour les achats de 150 à 20 000 euros, remboursable jusqu'à 40 mensualités sans ralentir la livraison de la commande. " Cette solution permet aux vendeurs partenaires d'augmenter de manière significative leur panier moyen : 800 euros en moyenne ". Enfin, Cetelem distribue la carte Aurore, première carte de paiement privative de France avec plus de six millions de porteurs.

L'ensemble de ces services font l'objet d'un accord commercial. " Nous lions notre image à celle de nos partenaires, explique Peggy Noble. Il est donc normal que nous vérifiions un certain nombre de critères (type de produits vendus, satisfaction client, mentions légales...). Nous faisons du crédit responsable, l'éthique est très importante. "


Stratégie omnicanale et internationale

Le e-commerce est devenu un levier de vente incontournable pour les commerçants. Mais les stratégies mises en place ne doivent pas interférer avec le mode de consommation classique. Elles doivent apparaître comme un ensemble permettant d'accompagner le consommateur, quel que soit le canal choisi. Afin d'aider les enseignes de distribution à développer leur activité de façon globale, Cetelem fournit désormais des offres de crédit omnicanales et multidevices. " Nos partenaires ont la possibilité de proposer des offres de financement en magasin, sur internet mais également sur les smartphones et tablettes ", explique Peggy Noble.

Partenaire de la distribution traditionnelle depuis plus de soixante ans en France, Cetelem est aujourd'hui implanté dans une trentaine de pays à travers le monde.

Cetelem