MENU
Recherche
}

[Exclu] Multi-screen, social shopping, personnalisation... Comment voulons-nous acheter ?

Publié par le | Mis à jour le
[Exclu] Multi-screen, social shopping, personnalisation... Comment voulons-nous acheter ?

Sommes-nous prêts à vivre un autre commerce ? Mathieu Morgensztern, PDG de DigitasLBi Paris décrypte les comportements et les attentes du shopper dans une étude mondiale dévoilée en exclusivité pour emarketing.

Un autre commerce. C'est en substance que les Français attendent. " Ils sont même ultra-demandeurs ! " décrypte Mathieu Morgensztern PDG France et Europe de l'Ouest chez DigitasLBi Paris, "plus de la moitié d'entre eux, par exemple souhaite, que l'exercice de la consommation soit en phase avec ce qu'ils vivent à titre personnel ou professionnel. Soit une expérience connectée ". DigitasLBi dévoile une enquête mondiale(1), réalisée conjointement avec l'IFOP, sur ce fameux - et non moins déroutant - shopper connecté.

"Chacun invente des usages avec les outils qu'offre le Net aujourd'hui. Chacun est libre de mixer les approches en comparant les prix ou les avis conso par exemple. Nous sommes, pour la plupart d'entre-nous, déjà devenus des experts ... Et aujourd'hui, les consommateurs se disent prêts à aller encore plus loin. Notamment en partageant leurs données en échange d'un engagement plus marqué de leur part." Le multi-screen, le social shopping ou la personnalisation ne leur font pas peur.

Sur le volet social par exemple, 21% des français ont déjà acheté à partir d'un bouton sur un réseau social par exemple (ils sont 56% à Dubaï !). Alors que la moyenne est de 28% sur les pays observés par l'étude.


"Pour répondre à ces attentes, nous avons lancé " DigitasLBi Commerce ". Une nouvelle offre e-commerce 360° pour permettre aux marques et aux distributeurs d'offrir une expérience marchande connectée et pertinente sur tous les devices à chaque étape du parcours d'achat " poursuit Mathieu Morgensztern.








Principaux enseignements

  • Le consommateur de 2015 utilise en moyenne 5 devices au quotidien (2,8 en 2014). En plus des ordinateurs,