Recherche

AMIS MARKETEURS, LES ROBOTS VONT-ILS NOUS VIRER ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
AMIS MARKETEURS, LES ROBOTS VONT-ILS NOUS VIRER ?

Avec l'irrésistible montée en puissance de l'intelligence artificielle, les métiers du marketing vont-ils finir entre les mains -ou plutôt les poignes métalliques- des machines ? Quelle sera demain, notre valeur ajoutée si les robots calculent et cogitent plus rapidement et plus efficacement ?

  • Imprimer

La science-fiction nous rattrape à grande allure depuis quelques mois. Automation marketing, publicité programmatique, intelligence des data... le marketing dépasse l'ère technologique pour entrer dans l'ère de la robotique. Ce qui permet de booster les compétences et les performances des marketeurs... jusqu'au jour où, peut-être, les robots n'auront plus besoin de nous. Voilà bien un sujet d'actualité qui a donné lieu à un dossier complet au sein du magazine Onetome (à découvrir au travers de sa version numérique gratuite).

La question mérite d'être posée. En tout état de cause, les marketeurs ont raison de s'interroger, voire de s'inquiéter. Plusieurs études très sérieuses corroborent l'idée que l'intelligence artificielle va détruire des emplois. Et même ceux des cadres. Par exemple, McKinsey estime que 45% des emplois actuels pourraient être automatisés en utilisant des technologies déjà existantes. A son tour, Forrester prédit que plus de 9 millions d'emplois auront disparus d'ici 10 ans sous l'effet de la fameuse IA. Les futurs professionnels sont d'ailleurs lucides : une enquête Infosys révèle que plus d'un quart des jeunes de 16 à 25 ans pense que leur travail sera réalisé d'ici 10 ans par des machines.

Inutile d'être plus anxiogène. Peut-être faut-il plutôt accepter cette nouvelle réalité, et commencer à imaginer ce que sera notre avenir avec ces nouveaux collègues que sont les robots. Ils vont certes devenir indispensables dans la bonne pratique du marketing, mais vont-ils vraiment prendre le dessus et nous mettre à la porte ? N'oublions pas, comme aime à le rappeler Gérard Berry, l'un des plus grands informaticiens français, médaille d'or du CNRS en 2014 : " L'ordinateur est complètement idiot ! "... sous-entendant par-là que les machines ne font qu'exécuter à la lettre ce que l'humain a programmé en amont.

Vu ainsi, l'avenir du marketing, et encore plus celui des marketeurs, pourrait se révéler enthousiasmant. Les machines vont nous seconder dans les tâches techniques : nous livrant des informations toujours plus complètes et précises sur les clients, nous rendant plus performants dans l'omnicanalité, le temps réel et la personnalisation. Forts de cet allié que sera l'intelligence artificielle, les marketeurs pourront se concentrer sur leurs stratégies, libérer leur créativité au service de la relation client. Après tout, la créativité et l'intuition restent des qualités bien humaines qui, jusqu'à preuve du contraire, ne sont pas des attributs de machines.

C'est ce que pense Bruno Bonnell, gourou français de la robotique et entrepreneur hyperactif, interrogé sur le sujet dans le dernier magazine One to Me du groupe Loyalty Company : " Les marketeurs vont se recentrer sur les dimensions stratégiques et créatives de leur métier. Finalement, les marketeurs vont devenir plus humains grâce aux robots. "

Pour aller plus loin, découvrez le dossier " Les marketeurs de demain seront-ils des robots ? " du dernier numéro de One to Me, le magazine de la nouvelle relation client.




Loyalty Company