Recherche

Infographie Travail, loisirs, consommation : le mode de vie des urbains a explosé en 10 ans

Publié par le

Auchan:Direct, filiale e-commerce d'Auchan France, et l'institut OpinionWay ont scruté et analysé l'évolution du mode de vie des urbains français durant la dernière décennie. Voici les principaux enseignements.

  • Imprimer

Le temps consacré à surfer sur Internet pour s'informer, jouer et se distraire a explosé durant la dernière décennie, selon le dernier sondage OpinionWay pour Auchan:Direct, filiale e-commerce d'Auchan France. 72% des urbains reconnaissent ainsi passer plus de temps en ligne qu'il y a 10 ans : aucune activité n'a autant progressé. Ce chiffre grimpe même à 74% chez les hommes.

En semaine, après le travail et le sommeil quotidiens, aller sur Internet s'impose - avec la télévision -comme la principale activité des Français. Les urbains y consacrent 2h40 en moyenne.

Parallèlement à la hausse du temps passé en ligne, la part des activités contraintes a également progressé. Les consommateurs urbains consacrent davantage de temps à effectuer des tâches ménagères (38% d'entre eux), des trajets quotidiens (pour 34%), ou à travailler au bureau (33%).

Les courses du quotidien : un plaisir qui pèse sur l'emploi du temps des Français

Durant les 10 dernières années, le temps consacré aux courses alimentaires a augmenté pour 38% des citadins. Actuellement les urbains consacrent 1h07 à cette tâche au quotidien et 1h02 chaque week-end. Associées à l'usage d'Internet, les courses du quotidien font partie des actions qui prennent en étau le temps consacré aux loisirs, aux activités en famille et au repos. Une situation qui conduit 53% des urbains (et notamment 57% des hommes) à vivre les courses comme une corvée.

Toutefois une forte minorité d'entre eux, 46% (dont 48% de femmes et 54% des 18-24 ans) les considèrent comme un moment de plaisir permettant de varier les goûts et de tester de nouveaux produits.

La digue entre vie professionnelle et vie personnelle a sauté

En 10 ans, le travail est sorti de son cadre géographique et temporel habituel. Le domicile est devenu une annexe du bureau : le temps consacré au travail à la maison a augmenté pour plus d'un quart des urbains (26%) et celui dédié au travail au bureau pour 33% d'entre eux. Désormais, les urbains passent en moyenne 1h12 à travailler depuis leur domicile en semaine. Et 1h13 le week-end. Un phénomène particulièrement prégnant chez les hommes et les CSP+ (respectivement 1h27 et 1h28 la semaine ; 1h29 et 1h34 le week-end).

A la maison, tous les moments semblent propices au travail : le soir en semaine après le travail (24% le font systématiquement ou souvent), le matin avant de se rendre au bureau (13% systématiquement ou souvent), le samedi (21% systématiquement ou souvent) et le dimanche (17% systématiquement ou souvent).

"En quelques années, le profil des consommateurs urbains a été totalement bouleversé. L'évolution des rythmes de travail a provoqué une diversification des modes de vie urbains. La généralisation du mobile a généré une quête d'instantanéité systématique et la prise de conscience des problématiques environnementales et de santé a donné lieu à une plus grande exigence de la part des consommateurs", analyse Alexandre Mulliez, CMO Auchan Direct.

Méthodologie : Étude réalisée en ligne du 28 octobre au 4 novembre 2016, auprès d'un échantillon de 1028 personnes représentatif de la population urbaine française résidant dans les métropoles du Grand Paris, de Lyon, de Lille et d'Aix-Marseille-Provence, constitué selon la méthode des quotas.

Journaliste pour Marketing magazine et Emarketing, je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que…

...

Voir la fiche