Recherche

Nathalie Forestier, Chief Happiness Officer chez Allo Resto

Publié par le | Mis à jour le
Nathalie Forestier, Chief Happiness Officer chez Allo Resto

Nathalie Forestier exerce avec passion la fonction de Chief Happiness Officer ou de " responsable du bonheur " au sein d'Allo Resto, société spécialisée dans la restauration livrée.

  • Imprimer

C'était l'un des ses rêves : travailler dans l'événementiel. "En devenant Chief happiness officer chez Allo Resto, j'y suis, en quelque sorte, arrivée!", sourit Nathalie Forestier. En janvier 2015, après 8 ans au poste de responsable grands comptes, la jeune femme est devenue CHO de cette entreprise de 68 salariés, intégrée depuis 2012 dans le groupe britannique Just Eat. Un virage qui tient à son envie d'évolution et à une heureuse coïncidence : "J'étais déléguée du personnel et je créais déjà des événements en interne. J'avais aussi été chargée d'une mission de communication interne et accompagné le déménagement dans nos nouveaux locaux, en août 2014. Début 2015, on m'a passé un article sur le Chief Happiness Officer. J'ai réussi à mettre un nom sur une fonction que je voulais exercer et que j'exerçais déjà un peu."

Work hard, play hard

Nathalie Forestier a défini elle-même sa mission, en s'appuyant sur ce qu'elle faisait déjà dans l'entreprise. Sa proposition de création de poste est acceptée par le directeur général, Gilles Raison, dont elle dépend directement."Cette initiative personnelle cadrait bien à la dynamique d'Allo Resto, qui est une entreprise sympa où l'on travaille beaucoup. Il est important d'avoir des moments de lâcher prise. Work hard, play hard..." Le grand espace de détente aménagé dans les locaux permet d'organiser des séances de ping-pong, des conférences, d'agrémenter les pauses déjeuner...

Selon elle, son métier relève "plutôt de la communication interne que des ressources humaines". Chez Allo Resto, ce domaine reste assuré par un chargé de mission RH et paie, qui s'occupe des recrutements et de la formation, en étant rattaché au directeur administratif et financier.

Pour la responsable du bonheur et du bien-être dans l'entreprise, la newsletter mensuelle, diffusée en interne, est l'occasion de mettre en avant les collaborateurs et de faire circuler les informations. Elle s'assure aussi de la fluidité du dialogue au sein de l'entreprise. "Chacun communique sur ses réalisations par rapport aux objectifs globaux et définit son propre objectif. Nous nous efforçons de relier les personnes en les faisant travailler sur des projets transversaux, quels que soient le service et le niveau hiérarchique." Elle mène aussi des enquêtes de satisfaction et monte des sessions de brainstorming sur les pistes d'amélioration

Etre Chief Happiness Officer demande un investissement de chaque instant : "Il faut être tout le temps là pour répondre aux questions, aux doléances... C'est très prenant, mais aussi très épanouissant de voir que l'on a pu faire plaisir et que les salariés sont ravis de ce que j'ai proposé!" Si elle exerce seule sa fonction, elle peut toujours compter sur les "Jambassadeurs", l'équipe de salariés qui contribuent eux aussi à créer du "liant" (ou "jam") en organisant un événement par mois pour l'ensemble des salariés.