Recherche

Vans fête ses 50 ans en grande pompe !

Publié par le | Mis à jour le
Vans fête ses 50 ans en grande pompe !

65 millions de paires de Vans s'écoulent dans le monde chaque année. Un succès pour cette marque cinquantenaire, positionnée sur un marché de niche qui a su évoluer vers le grand public, sans perdre ses fidèles de la première heure. Une histoire que Vans retrace au travers d'une vaste campagne.

  • Imprimer

Revenir aux sources. Tel est le leitmotiv de la campagne de Vans pour célébrer ses 50 ans. " Vans a toujours permis l'expression créative, que ce soit sur un skate, une scène, derrière une toile ou tout simplement dans la rue ", souligne Neil Schambra Stevens, Vice-President du Brand Marketing, EMEA chez Vans. Cette philosophie constitue donc le fil rouge de la campagne imaginée par Reza Resoli de l'agence Pet Gorilla. Elle se compose d'une série de cinq histoires courtes; la première raconte le voyage de la marque tandis que les quatre autres mettent l'accent sur les formes fondamentales de l'expression artistique de Vans. Des séquences qui sont orchestrées via des animations en stop motion, créant un traitement visuel surprenant.

Dix "House of Vans" dans le monde

Pour lancer les célébrations, la marque a organisé une série d'événements festifs dans les dix "House of Vans" (de véritables lieux de rendez-vous pour les amateurs de street art et de sport urbain, ndlr) réparties dans le monde. " De Londres à Hong Kong en passant par Cape Town, des artistes tels que Dinosaur Jr , Wu -Tang Clan, Jamie xx, Nas et Dizzee Rascal sont venus participer à l'anniversaire de la marque ", illustre Neil Schambra Stevens.

La France, même si elle ne possède pas, pour le moment, de " House of Vans ", s'est néanmoins mis au diapason, en événementialisant ses points de vente. Ainsi, le corner de la marque installée au Citadium Paris a été redécoré en damier. Une création signée par l'agence Utopik Design.

Pour autant, la marque reste bien ancrée sur ses fondations historiques, à savoir les sports urbains de glisse, comme l'explique Neil Schambra Stevens. " Dans le cadre de notre engagement continu envers le skate et l'expression créative, nous créons cette année le championnat mondial Vans Pro Skate Park Series, dont la finale se déroulera à Malmö, en Suède le 20 août prochain ".

Une marque conquérante

Il est vrai que depuis son rachat en 2004 par VF Corporation (également propriétaire de The North Face, Eastpak, Timberland...), Vans dispose de budgets conséquents pour mener à bien son développement. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter puisque la marque tire les résultats du groupe vers le haut. Sur l'année écoulée, c'est Vans qui a connu la plus forte évolution (+3 % lors du quatrième trimestre) avec une croissance de 7% sur ces 12 derniers mois (soit 2,2 milliards de dollards de chiffre d'affaires). Elle est aujourd'hui distribuée dans pas moins de 75 pays et 450 points de vente dans le monde.
Revendiquant un univers qui lui est propre et faisant la promotion des sports extrêmes et du style de vie qui s'y rattache, la marque californienne s'affiche résolument comme une puissante marque lifestyle, devenant le symbole de toute une communauté. Il est loin le temps où les créateurs, les frères James et Paul Van Doren, cogitaient sur une simple marque de chaussures bateaux !

Quand Vans collabore avec Nintendo

Geek et régressive : c'est ainsi qu'on peut qualifier la dernière collab de Vans, avec ... Nintendo. L'idée : retranscrire l'univers des jeux vidéo sur les modèles phares de la marque californienne de chaussures. Super Mario, les petites princesses Peach, Donkey Kong... Bref, tous les héros Nintendo et leurs amis sont représentés ! De quoi satisfaire les geeks nostalgiques des 90's aux plus jeunes qui ont passé des heures sur leur console. Lancée début juin, la collection est d'ores et déjà un succès. Il est vrai qu'elle arrive à point nommé, en pleine campagne anniversaire "The Story of Vans", conçue comme un hommage à 50 ans d'héritage et d'expression créative "Off The Wall". Une mention qui fait référence au nom donné par les skaters qui roulaient sur les murs des piscines vides.