Recherche

Audience radio : les généralistes chutent et les musicales progressent

Publié par le - mis à jour à
Audience radio : les généralistes chutent et les musicales progressent

Médiamétrie a livré ce matin sa revue trimestrielle des audiences radios. Si 2016 démarre mal pour Europe1, elle consacre à l'inverse NRJ loin devant ses concurrentes.

  • Imprimer

C'est un moment autant attendu que redouté par les radios et leurs régies : les chiffres d'audience de Médiamétrie sur la période janvier-mars 2016. Le verdict est sans appel pour Europe 1 qui affiche une forte chute de son audience. Avec 8,3%, soit -0,9% sur un an, la radio du groupe Lagardère accuse son plus mauvais score trimestriel depuis 2002. Sur la même période, RMC recule à 7,1 % d'audience cumulée - soit 3 810 000 fidèles -, contre 7,8 % un an plus tôt.

Au-delà, ce sont l'ensemble des radios généralistes qui voient leur audience reculer. L'année 2015 a toutefois été marquée par une actualité sans précédent avec les attentats de janvier et de novembre : s'il a momentanément dopé la radio d'information, ce contexte ne permet pas d'établir une comparaison " toute choses égales par ailleurs ".


Europe 1 en zone de turbulences

Reste que dans le détail, les audiences sanctionnent ou récompensent les stratégies adoptées par les chaînes l'an dernier : la présence de Cyril Hanouna n'a pas suffi à compenser le départ de Laurent Ruquier. Prenant acte de ces mauvais résultats, Fabien Namias a annoncé une révision en profondeur de la grille à la rentrée prochaine.

RTL domine les généralistes et NRJ est la grande gagnante

A contrario, RTL tire profit de ce premier trimestre : la station domine le classement sur la part d'audience (11,9%) grâce à une durée d'écoute particulièrement forte de 2h24. Si ses auditeurs sont moins nombreux que la gagnante du palmarès qu'est NRJ, ils sont plus fidèles et moins volatiles (1h25 d'écoute moyenne). Avec une audience cumulée de 11,8%, la radio musicale stabilise sa position de leader en affichant une forte longueur d'avance sur ses concurrentes musicales.

Fun Radio remonte

Reste que Fun Radio signe la plus forte progression de cette vague d'audience avec une audience cumulée de 6,2%. Les 452 000 auditeurs gagnés sur un an lui permettent de franchir le cap des 4 millions de fidèles par jour.

Radio France solide dans un marché en baisse

Avec 24,1% de part d'audience, Radio France réalise une belle performance. Près de 13,8 millions d'auditeurs, soit 25,7% d'audience cumulée, sont à l'écoute quotidienne des antennes du groupe.

France Inter, avec 10,4% d'audience cumulée, confirme ses bonnes audiences et prouve la solidité de sa grille. Sa part d'audience, la meilleure depuis 2012, à 10,3% progresse très fortement (+0,5 point en 1 an). Le 7/9 de France Inter reste la première Matinale de France et fédère chaque jour 3 710 000 auditeurs (+ 118 000 sur une vague). France Inter est également leader sur les deux autres carrefours stratégiques d'audience de 12h à 14h et de 18h à 20h (qui enregistre une très forte progression avec +145 000 auditeurs en 1 an).

Avec 8,1% d'audience cumulée, France info, la station tout info du service public, se stabilise, validant la stratégie de recentrer la radio sur l'information en continu.

Enfin, avec 2,1% d'audience cumulée, France Culture confirme la bonne santé de ses audiences ainsi que sa progression numérique avec + 27% de visites sur un an.

Sources : Médiamétrie 126 000 / Janvier-Mars 2016 / Données Lundi-Vendredi / 5h-24h / 13+



Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio specialiste des solutions ecoute pour les entreprises poursuit sa conquete du marche des social analytics au travers de acquisition [...]

Les 10 idées marketing (20-24 mars)

Les 10 idées marketing (20-24 mars)

Les 10 idées marketing (20-24 mars)

La redaction selectionne 10 informations percutantes Au menu cette semaine comment le New York Times est parvenu faire des millennials sa plus [...]