Recherche
Se connecter

[Infographie] Le coworking en France

Publié par le - mis à jour à

Le coworking en France : qu'en est-il ? Où en sommes nous ? Vers quoi nous dirigeons nous ? Répondons à toutes ces questions à travers une infographie proposée par Bureaux à Partager.

  • Imprimer

Pépinières d’entreprises, Fablabs, coopératives… L’économie collaborative a bonne presse et s’installe un peu plus chaque jour dans le paysage économique français. Fer de lance de ces nouvelles dynamiques, les espaces de coworking sont toujours plus nombreux. Bureaux à Partager, moteur de recherche pour ces lieux, vient de diffuser une infographie à leur propos, en partenariat avec La Fonderie.

C’est quoi un espace de coworking ?

Un espace de coworking est une réponse apportée à un certain nombre d’évolutions dans le marché de l’emploi et de l’innovation : toujours plus connecté, flexible et mobile. Ces lieux de travail offrent donc des facilités pour les entrepreneurs.

En mutualisant des dépenses comme les locaux et en permettant d’y accéder sur des plages horaires libres, les coworkers ont l’opportunité de s’attarder sur le développement de leur réseau professionnel ou encore de créer des partenariats et divers projets en commun avec d’autres coworkers.

C’est l’un des aspects majeurs des espaces de coworking : 88% de ces lieux déclarent ainsi que leurs membres travaillent ensemble. C’est également pour miser sur ces échanges et rencontres que la plupart des espaces ont des capacités d’accueil limitées : 44% d’entre eux peuvent accueillir 1 à 20 personnes, et 44% proposent 21 à 50 postes.

Malgré tout, plus de la moitié offrent un accueil à l’entrée : la mise à disposition d’une personne pour guider les nouveaux travailleurs est symptomatique, encore une fois, d’une réelle volonté d’inciter à la collaboration entre les membres.

Un fort engouement autour d’un phénomène récent

L’infographie souligne bien le fait que ces espaces sont relativement récents : 65% d’entre eux ont moins de 2 ans. Cependant, signe d’un réel engouement ces derniers temps, il en existe déjà 250 en France, comprenant plus de 10.000 personnes. Toutefois 93% des travailleurs ont entendu parler de ces espaces par le bouche à oreille, signe s’il le fallait que les axes de communication et de promotion de ces lieux ne sont pas encore tout à fait définis.

On peut cependant noter qu’une forme de dynamisme se développe : la moitié des coworkers travaillent au sein de ces espaces suite à un partenariat. On peut prendre comme exemple le Numa, acteur incontournable de ce secteur, qui a déjà reçu 2 fois la visite du Président de la République, en plus de celle d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie ou encore de Jyrki Katainen,vice président de la commission européenne. L’Etat ne propose pas d’aides particulières pour ces lieux, mais les régions prennent le relais : La Fonderie, agence associée du Conseil Régional d’Ile-de-France, délivre ainsi chaque année une subvention pour les tiers lieux (cette appellation regroupe les espaces de coworking, de télétravail, ou encore les fablabs, espaces de coworking insistants plus sur la mise en commun d’outils comme des imprimantes 3D.). Les dossiers sont, d’années en années, de plus en plus nombreux (40 dossiers en 2014 contre 23 en 2013).

Un bon nombre d’autres régions mettent également en place des aides similaires pour porter ce secteur naissant.

Une organisation déjà bien rodée

L’infographie s’attarde aussi sur la gestion et la vie au sein des espaces de coworking : ainsi, on apprend que plus de 43% d’entre eux possèdent un outil de gestion de projet dédié, c’est à dire développé pour une utilisation propre à l’espace de coworking, contre 46% pour Excel. Cela traduit un besoin d’outils spécifiques encore peu développés pour ce type de lieux.

Différents profils de travailleurs sont représentés avec 48% de freelances, le reste étant des salariés de TPE /PME ou encore d’associations ; les outils spécifiques au suivi de projets sont nécessaires face à cette riche pluralité de profils. A noter pour finir le règne du mail, représentant 77% des communications internes contre 31% pour les outils physiques plus classiques.

La vie dans un espace de coworking est en tout cas assez animée : 72% d’entre eux organisent au moins un événement par semaine, et c’est autour d’un verre que les coworkers se réunissent le plus souvent (71%), événement suivi par les ateliers pédagogiques pour 55% du temps. Ceci met en relief l’entraide et la formation en interne, vertus indispensables à la bonne vie en ces lieux.

En bons représentants de l’économie collaborative, les espaces de coworking sont également ouverts au monde : 53% des événements sont des conférences, occasions de faire venir des intervenants extérieurs.  

Enfin, en ce qui concerne l’offre économique, bien qu’hétérogène, elle est généralement très accessible, afin de cibler les entreprises et entrepreneurs disposant de peu de ressources. Ainsi, en province, le prix moyen est de 225€, généralement tarifé au mois puisque 91% des espaces proposent cette tarification, contre 63% pour des prix à la journée et seulement 22% pour des contrats à l’heure.

 

DABI-SCHWEBEL Gabriel

DABI-SCHWEBEL Gabriel

Fondateur d'1min30.com agence d'Inbound Marketing

Entrepreneur spécialisé dans le marketing interactif, les technologies digitales et les services numériques depuis 1996, Gabriel a accompagné le lancement [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet