eSport : Nestlé et Lion font rugir de plaisir les fans de League of Legends

Publié par le - mis à jour à
eSport : Nestlé et Lion font rugir de plaisir les fans de League of Legends

Pour sa première incursion dans le monde de l'eSport, la marque céréales Lion (Nestlé) a généré près de 40 millions d'impressions grâce à l'opération Wildest Fans. Un cas décrypté en exclusivité avec Aurélie Tailleux, nouvelle chef de produit de la marque Lion.

  • Imprimer

C'est la plus grosse opération digitale de la marque céréales Lion (Nestlé) en 2017. Déployée par l'agence Hurrah en partenariat avec le site Eclypsia et Riot Games (éditeur du jeu League of Legends), elle a généré 39,4 millions d'impressions, de mars à mai 2017. L'objectif ? Envoyer les 100 fans d'eSport "les plus sauvages" à la finale des championnats d'Europe de "LoL" qui se tenait à Hambourg les 22 et 23 avril dernier, et ainsi créer le premier groupe de supporters officiel de la discipline.

Un nombre d'impressions doublé par rapport à la normale

"L'eSport et le gaming sont l'une des activités favorites des 15-24 ans, notre cible", explique Aurélie Tailleux, chef de produit en charge de la marque Lion chez Nestlé. "Plus qu'une opération de sponsoring, nous voulions développer notre image de marque et engager cette communauté en mêlant les codes de la marque et ceux de l'univers eSport", ajoute Marie Caulliez, community manager. Dès le 20 mars, il fallait donc rugir le plus fort possible dans son micro ou cliquer un maximum de fois sur une vitre pour la briser, s'inscrire au tirage au sort et avoir de la chance pour être sélectionné. Les malchanceux pouvaient toujours vivre la finale via les réseaux sociaux de Wildest Fans avec des diffusions en direct sur Facebook et Twitter, sur Snapchat, puis grâce à un after movie.

"65 000 personnes se sont connectées sur le site du jeu concours, la moitié y a participé et 10 000 personnes ont partagé leurs informations ! Nous avons aussi compté plus de 6 millions d'impressions rien qu'avec le livestream de Riot, sur lequel nous avons fait au moins 20 apparitions", se félicite Mathieu Lacrouts, co-fondateur de l'agence Hurrah. "Nous sommes très satisfaits de la visibilité de l'opération. À budget équivalent, le nombre d'impressions est doublé par rapport à nos autres opérations digitales", termine Aurélie Tailleux. Laissés au repos pour le reste de l'année, les Wildest Fans pourraient revenir en 2018.

L'article "Nestlé et Lion font rugir de plaisir les fans de League of Legends" est issu du numéro 203 de Marketing Magazine.

Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, suivez-moi sur twitter !

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Grazia lance une nouvelle offre podcast
Média
Grazia lance une nouvelle offre podcast

Grazia lance une nouvelle offre podcast

Par Laurence Moisdon

Grazia crée sa chaîne de podcast audio consacrée à la mode, l'occasion pour les marques de communiquer de façon très ciblée.

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.