Recherche
Se connecter

Le comportement alimentaire des juniors passé au crible

Publié par le

  • Imprimer
Depuis deux ans, le discours sur l'obésité s'intensifie. Organismes publics, industriels, médias, publicitaires... ont pris conscience des dangers de la "mal nutrition" et tentent de sensibiliser les consommateurs. Le comportement alimentaire des jeunes a-t-il changé pour autant ? L' étude "Juniors, les nouveaux enjeux alimentaires" de TNS Media Intelligence répond à cette question. La fréquence de grignotage chez les 2 - 19 ans est en baisse de 2 points depuis 2002 pour atteindre 19 % en 2004. Une diminution qui s'observe également sur l'autonomie de l'enfant dans le choix des produits de grignotage. En effet, 53 % d'entre eux décidaient seuls des produits de grignotage en 2002, contre 50 % en 2004. De plus, les jeunes, et en particulier les teens, sont de plus en plus sensibles au problème d'obésité puisque 28 % des 8 - 19 ans disent "faire attention à leur alimentation" en 2004, contre seulement 25 % en 2002. Autre élément qui illustre l'évolution du comportement alimentaire chez cette cible, la consommation entre les repas de la majorité des produits sucrés a nettement chuté. Pour preuve, la consommation des barres chocolatées est passée de 31 % en 2002 à 23 % en 2004. Tels sont quelques exemples qui démontrent que le discours sur l'obésité a un impact important sur les jeunes. L'étude sera disponible dès le 15 juin.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet