Voyages-sncf.com, le site qui démange

Publié par le

C'est la deuxième vague de l'opération "Vol à gratter" du voyagiste national, qui avait rassemblé 143 000 internautes lors de sa première édition. Comme pour l'opération d'avril dernier, 60 billets d'avion pour 12 destinations longs et moyens courriers sont mis en jeu pendant 15 jours. Le principe est simple : pour jouer, il suffit de gratter virtuellement les tickets en ligne. En cas d'échec, 5 sessions de rattrapage, soit 5 tickets supplémentaires sont offerts à l'internaute chaque fois qu'il consent à fournir des renseignements sur ses habitudes de voyage, ou sur l'offre proposée par le site. Objectif de l'opération : attirer au moins 200 000 "grattonautes" sur le site afin de leur faire découvrir le meilleur de voyages-sncf.com.

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Grazia lance une nouvelle offre podcast
Média
Grazia lance une nouvelle offre podcast

Grazia lance une nouvelle offre podcast

Par Laurence Moisdon

Grazia crée sa chaîne de podcast audio consacrée à la mode, l'occasion pour les marques de communiquer de façon très ciblée.

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.