Recherche
Se connecter

Soft Computing en progression de 10 % en 2006

Publié par le

Les pôles marketing services et conseil portent la croissance de l'entreprise.

  • Imprimer
En publiant son chiffre d'affaires 2006 (32,9 millions d'euros), Soft Computing n'a pas encore réussi à effacer toutes les inquiétudes des investisseurs. Si l'activité du groupe a, comme prévu, bien progressé sur les deux derniers trimestres 2006 (respectivement + 20,5 % et + 17,1 %), le premier semestre, durant lequel l'entreprise a enregistré un déficit de 100 000 euros, grève considérablement la croissance. Le pôle technologique, qui représente 63 % des revenus et qui a subi retards de décision et annulations de projets, croît de 3 % seulement. Pour équilibrer cette contre-performance, les deux autres pôles, conseil et marketing services (représentant respectivement 15 % et 23 % du chiffre d'affaires) ont réalisé une progression satisfaisante. Le premier a augmenté de 56 % et le second de 12 %. Le pôle MD, après une première période pénalisée par des restrictions budgétaires, se distingue par la signature de contrats récurrents sur les six derniers mois, base sur laquelle Soft Computing compte assurer sa croissance.

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet