Recherche
Se connecter

Revers juridique pour Leclerc

Publié par le

Le tribunal de grande instance de Colmar a condamné le distributeur à retirer son spot controversé sur les médicaments sous peine d'astreinte.

  • Imprimer

Au terme d'une bataille médiatique et juridique, les pharmaciens ont fini par gagner contre Leclerc qui avait diffusé, début avril, une campagne publicitaire sur la vente en grandes surfaces de médicaments non remboursés. Le tribunal de grande instance de Colmar (Haut-Rhin) vient en effet de prononcer l'interdiction du spot à compter du 23 avril à 23 heures, sous peine d'astreinte, ainsi que la modification du site internet accompagnant la campagne. Les parties demanderesses, soit les groupements de pharmaciens Univers Pharmacie (plus de 470 officines en France) et Directlabo SA (près de 1700 d'adhérents) ainsi que deux syndicats de pharmaciens, l'USPO et l'UNPF, ont déjà fait part de leur satisfaction face à ce verdict.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet