Recherche
Se connecter

Pitney Bowes accentue son développement

Publié par le

Entre PB Software, Asterion, Printworks et Sydes, Pitney Bowes étend sa domination sur le marché du courrier.

  • Imprimer
Une semaine riche en événements vient de se dérouler chez Pitney Bowes. La “mailstream company” vient en effet d'annoncer quatre événements d'envergure. La sociéte vient de finaliser l'acquisition d'Asterion auprès de la Poste belge pour un montant de 24 millions d'euros. Si ce dernier événement n'est que la conséquence d'une annonce précédente, il est à rapprocher du lancement de Printworks par PBMS International. Deuxième étape de la profonde réorganisation de PBMS, Printworks regroupe, à l'instar de Mailworks, des activités connexes pour offrir une prestation globale, soit ici le conseil en gestion et en équipement d'impression. PBMS n'est pas la seule division du groupe de Stamford à subir une réorganisation : les deux filiales MapInfo, éditeur d'une solution éponyme de géomarketing, et Group One Software, concepteur d'une solution de traitement informatique de l'adresse, viennent de fusionner pour former Pitney Bowes Software (PBS). Une évolution assez naturelle puisque les deux logiciels s'appuient sur l'adresse postale pour délivrer leurs services. Cette entité sera dirigée par l'ancien président de MapInfo et chapotée par Pitney Bowes International en collaboration avec la division Document Messaging Technologies. Enfin, Pitney Bowes a racheté la solution Sydes. Développée par Sedia, cette dernière est une solution d'édition d'étiquettes Siloé composée d'une imprimante et d'un logiciel. Agréée en France par La Poste, elle viendra compléter la gamme de produits d'affranchissement proposée par Pitney Bowes.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Média

Par Stéphanie Marius

68% des retailers ont investi dans leur application mobile au cours des 12 derniers mois, selon une étude menée par la plateforme RetailMeNot. [...]