McDonald's accepte les titres-restaurant dématérialisés

Publié par le - mis à jour à
McDonald's accepte les titres-restaurant dématérialisés

L'enseigne de restauration rapide vient de passer un partenariat avec Moneo Resto, la première carte de titre-restaurant créée en 2013 avec Mastercard.

  • Imprimer

Ca se passe comme ça chez McDonald's ! Depuis le 2 septembre, dans les 1300 restaurants McDonalds de France il est possible de payer son Big Mac ou tout autre produit de l'enseigne de restauration rapide en titre-restaurant dématérialisé au comptoir, aux bornes ou au Drive.

McDo souligne "la modernité de ce moyen de paiement qui permet de faciliter et de sécuriser les transactions". Sous sa forme électronique le titre-restaurant, une institution vieille de 50 ans, a été officiellement introduit en France par le décret du 2 avril 2014.

Le titre-restaurant est utilisé aujourd'hui par 3,5 millions de salariés. Il est donc désormais disponible (pour les entreprises qui le souhaitent) sous la forme d'une carte à puce. Finies les distributions de carnets aux collaborateurs, ici les cartes des salariés sont recréditées en 48h.

L'entreprise qui adopte les titres-restaurant pour ses employés continue de bénéficier d'avantages fiscaux. Dans le même temps pour le salarié le titre-restaurant dématérialisé s'accompagne de nouvelles règles, parfois un peu plus contraignantes.

19 euros maximum

Commençons par les points positifs. Terminés les avoirs et les commerçants qui refusent de rendre la monnaie, avec ce nouveau moyen de paiement l'utilisateur règle la somme exacte de l'addition pour un montant maximal de 19 euros (soit deux titres par paiement), ce qui, in fine, devrait permettre aux salarié de regagner un peu de pouvoir d'achat. Par ailleurs, si la carte à puce est volée il est possible d'en recevoir une autre.


Ce faisant, le McDo du dimanche devra être réglé en monnaie sonnante et trébuchante, car il n'est pas possible d'utiliser la carte à puce Moneo les dimanches et jours fériés. Enfin, autre point négatif, contrairement à sa version papier, le titre-restaurant dématérialisé n'est pas cessible à une tierce personne.

La rédaction vous recommande

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?
Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Par Cofidis

Decouvrez dans ce livre blanc comment faire du paiement un atout au service de la relation client Au dela de cet acte qui doit etre facile rapide [...]

Sur le même sujet

Grazia lance une nouvelle offre podcast
Média
Grazia lance une nouvelle offre podcast

Grazia lance une nouvelle offre podcast

Par Laurence Moisdon

Grazia crée sa chaîne de podcast audio consacrée à la mode, l'occasion pour les marques de communiquer de façon très ciblée.

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.