Recherche
Se connecter

"Les Inrocks" dévoile sa nouvelle formule

Publié par le
'Les Inrocks' dévoile sa nouvelle formule

L'hebdomadaire rock fait peau neuve. Objectif : entrer dans la cour des newsmagazines et doubler les ventes d'ici à 2012

  • Imprimer

Augmentation de la pagination (de 100 à 130 pages), embauche d'une dizaine de journalistes, baisse du prix à 2,50 euros au lieu de 3,30 euros, nouveau logo blanc sur fond orange... La nouvelle formule des "Inrocks", à paraître ce mercredi 15 septembre, est audacieuse. Mais nécessaire, puisque Mathieu Pigasse, qui a racheté 80% des parts de l'hebdomadaire il y a un an (le banquier d'affaires vient également de prendre les rennes du groupe Le Monde), vise le doublement des ventes d'ici à 2012. Selon l'OJD, la diffusion payante du magazine a atteint près de 40 000 exemplaires en 2009.

Davantage orientée sur l'actualité politique, cette nouvelle version comporte de longues enquêtes de 7 à 8 pages et un cahier spécifique dédié à la politique, avec la participation de Thomas legrand, éditorialiste sur France Inter.

L'objectif de ce toilettage : séduire une tranche d'âge plus large, les 25-45 ans, qui lisent peu les newsmagazines. « Il s'agit de s'écarter de tout ce qui est institutionnel et offrir des contenus plus originaux, plus insoumis », déclare à l'AFP Louis Dreyfus, directeur général du groupe.

En Une de la nouvelle formule cette semaine, un buste féminin portant un tee-shirt floqué du portrait de Lula, avec en titre: "Brésil le pays où la gauche à réussi". Au sommaire, une enquête sur les pratiques du PS à Marseille ou encore sur les turbulences que traverse TF1.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet