Recherche
Se connecter

Les Chinois sensibles aux marques étrangères

Publié par le

Selon une étude mondiale publiée par Accenture, les entreprises vont devoir adapter leurs stratégies marketing aux préférences et aux comportements de trois catégories de clientèle pour séduire les consommateurs chinois de plus en plus sensibles aux marques étrangères.

  • Imprimer

Pour séduire les consommateurs chinois de plus en plus sensibles aux marques étrangères, les entreprises devront adapter leurs stratégies marketing aux préférences et aux comportements de trois catégories de clientèle. C'est ce qu'il ressort d'une étude mondiale publiée par Accenture. À partir d'une enquête en ligne réalisée auprès d'un panel de plus de 1 000 consommateurs chinois résidant dans des zones urbaines ou périurbaines du pays, l'étude a identifié six différents types de clientèles, dont trois montrent une nette préférence pour les marques étrangères. Selon l'étude, la catégorie offrant le meilleur potentiel est celle de la "Jeunesse dorée", à savoir de jeunes urbains diplômés, le plus souvent des femmes, qui affichent un niveau de vie élevé et un intérêt certain pour les marques étrangères. Les consommateurs classés dans cette catégorie sont deux fois plus susceptibles que les autres non seulement d'acheter des marques nouvelles (28 % contre 14 % au maximum pour les autres) mais également d'être les premiers à les tester (43 % contre 32 % au maximum). Les deux autres catégories identifiées sont : les "Ambitieux ", des jeunes qui, comme dans le premier cas, se montrent particulièrement sensibles aux marques et convoitent les tout derniers et meilleurs produits, mais dont les revenus ne leur permettent pas de réaliser leurs rêves ; et les "Hauts revenus", qui, eux aussi, recherchent des produits exclusifs à la pointe de la technologie, mais à la différence des premiers, plébiscitent les marques réputées.
L'étude a par ailleurs identifié deux catégories davantage axées sur les marques nationales : les "Patriotes", majoritairement des hommes (82 %) disposant d'un revenu moyen, qui choisissent les marques chinoises par loyauté envers leur pays, et les "Acheteurs de Valeurs Sûres", le plus souvent des chefs de famille qui privilégient l'aspect pratique au coup de cœur et la qualité à l'exclusivité. La sixième catégorie, les "Indifférents", regroupe des étudiants à faible pouvoir d'achat, qui manifestent peu d'intérêt pour les marques en général.
Cette étude montre également que les Chinois sont beaucoup moins réceptifs aux canaux marketing traditionnels, comme le publipostage ou les campagnes publicitaires dans la presse écrite, que les consommateurs d'autres nationalités. Leurs décisions d'achat se fondent davantage sur les recommandations des proches, l'étude des produits, les parrainages et les médias numériques (publicité en ligne, kiosques multimédia et affichage numérique).

La rédaction vous recommande

Mais qui est mon client ?
Mais qui est mon client ?

Mais qui est mon client ?

Par Spread Family

Vous souhaitez apprendre connaitre vos clients mais vous ne savez pas par ou commencer ou vous navez pas de temps y consacrer Decouvrez notre [...]

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]

Le Media Rating Council accrédite Adledge
Média
Le Media Rating Council accrédite Adledge

Le Media Rating Council accrédite Adledge

Par La rédaction

Le Media Rating Council vient d'accorder son accréditation à Adledge pour sa mesure de la visibilité des publicités digitales display et vidéo [...]

Google lance un nouveau format vidéo outstream
Média
Google lance un nouveau format vidéo outstream

Google lance un nouveau format vidéo outstream

Par Laurence Moisdon

Pour permettre aux annonceurs d'étendre la portée de leurs campagnes vidéo au delà de YouTube, Google commercialise des publicités Outstream [...]