John's Phone : le téléphone des publicitaires qui coupent la branche sur laquelle ils sont assis (ou peut-être pas)

Publié par le | Mis à jour le
John's Phone : le téléphone des publicitaires qui coupent la branche sur laquelle ils sont assis (ou peut-être pas)

Les clients hyper-connectés sont peut-être exigeants et difficiles à satisfaire, mais ce n'est rien à côté des déconnectés.

  • Imprimer

Pendant que les entreprises se creusent le ciboulot pour établir et maintenir une conversation numérique avec des internautes mobiles de plus en plus connectés, deux créatifs d'une agence de pub hollandaise se demandent depuis deux ans comment faire exactement le contraire.

C'est un joli coup marketing, évidemment, ce n'est pas aux vieux singes que l'on apprend à faire la grimace, mais leur idée de concevoir un téléphone extrêmement design dont la seule qualité est de pouvoir téléphoner (il n'a même pas d'écran, juste de gros boutons pour composer et un petit calepin collé au dos pour noter vos numéros avec un stylo-bille, d'ailleurs fourni gratuitement) est assez symptomatique d'un mouvement de plus en plus visible en faveur de la déconnexion.

Hein Mevissen et Diederiekje Bok, de l'agence John Doe d'Amsterdam, présentent en effet leur " invention " comme le moyen de satisfaire une nouvelle espèce de consommateurs pas nécessairement rétrogrades ou anti-progrès, mais plutôt hostiles à l'idée d'être en contact constant avec le reste du monde et de ne plus pouvoir faire un tour en ville sans se repérer sur GPS. Et il ne s'agit pas non plus de s'adresser à une clientèle désargentée, puisque le bigophone mono-activité se négocie aux alentours de 100 euros, soit pas loin de ce qu'il faut débourser pour un smartphone de qualité avec le discount d'un abonnement à un opérateur...

Mais la question qu'ils posent en creux, l'air de ne pas y toucher, est de savoir si agences et annonceurs, presque intégralement peuplés de jeunes gens modernes à l'iPhone greffé à l'oreille, attendant avec impatience la sortie de l'iWatch et des Google Glasses, totalement focalisés sur une interaction permanente avec le public via Twitter et Facebook, sauront se débrouiller pour toucher une masse croissante de réfractaires endurcis, voire de snobs purs et simples (le John's Phone est disponible chez Colette).

Hum, d'un autre côté, ils pourront toujours leur envoyer un courrier par la poste...

Hugues Serraf

Autres articles

Chatbots : entre espoirs et désillusions
Chatbots : entre espoirs et désillusions Chatbots : entre espoirs et désillusions

Chatbots : entre espoirs et désillusions

Par

80 des entreprises se disent pretes confier leurs interactions clients un chatbot ici 2020 Si cette proportion peut sembler demesuree elle reflete [...]

Comment la recherche vocale va-t-elle impacter le SEO ?
Comment la recherche vocale va-t-elle impacter le SEO ?

Comment la recherche vocale va-t-elle impacter le SEO ?

Par

Le deploiement de Google assistant active par simple commande vocale represente un pas de plus dans adoption de cette technologie notamment [...]

Trouver le bon équilibre humains / robots
Trouver le bon équilibre humains / robots

Trouver le bon équilibre humains / robots

Par

Submerges par leurs donnees les responsables marketing aujourd hui doivent agir plus vite que jamais pour adapter aux changements Si la technologie [...]

La Couleur au cœur de la stratégie marketing
La Couleur au cœur de la stratégie marketing

La Couleur au cœur de la stratégie marketing

Par

La couleur est un veritable atout au coeur du marketing des entreprises ouvrage de Veronique Boulocher Passet et Sabine Ruaud attache montrer [...]

Les coups de coeur créatifs de Dix-Sept Paris
Les coups de coeur créatifs de Dix-Sept Paris

Les coups de coeur créatifs de Dix-Sept Paris

Par

Camille Moguilewsky directrice de la creation de agence Dix Sept Paris presente ses campagnes publicitaires preferees Des campagnes dans lesquelles [...]

Quand les marques se distinguent par l'absurde
Quand les marques se distinguent par l'absurde

Quand les marques se distinguent par l'absurde

Par

Miser sur le loufoque demande du courage Mais le pari peut se reveler payant quand on doit faire face une forte concurrence avec un faible budget [...]

Comment attirer les cyber-acheteurs en magasin ?
Comment attirer les cyber-acheteurs en magasin ?

Comment attirer les cyber-acheteurs en magasin ?

Par

Quel parcours client un retailer peut il mettre en place pour ramener les aficionados de e commerce en magasin La reponse est base de data [...]