En ce moment En ce moment

Investissements pub: la TV et la presse particulièrement dynamiques

Publié par le

Les résultats de Kantar Media pour le mois de novembre 2010 confirment la hausse des investissements, avec une croissance encore plus soutenue que celle d'octobre.

  • Imprimer

En novembre, l’ensemble des médias progresse de 7,8% en valeur brute, soit une activité plus soutenue que sur le mois précédent (+5,3%). Au cumul, la croissance reste élevée, à 10,5%, et les recettes brutes sont en hausse pour tous les médias. À noter que sur cette période, la télévision et la presse contribuent respectivement pour 56% et 22% à la croissance globale.

La télévision continue sa progression en novembre (+11,8%), malgré un ralentissement vs le cumul (+16,1%). L’ensemble des chaînes reflète cette tendance, en particulier la TNT (+48,3%) qui contribue pour 73% à la hausse du média en novembre. En volume, l’évolution mensuelle du média est la plus faible de l’année (+5,2%), mais l’activité soutenue depuis janvier engendre une croissance élevée sur le cumul (+20,2%). Premier secteur en télévision, l’alimentation réduit ses investissements de 13,0% en novembre, tout comme l’entretien (-5,1%) et les boissons (-5,9%). En revanche, les constructeurs automobiles communiquent activement sur la fin de la prime à la casse ce mois-ci et augmentent leur pression publicitaire de 43,3% en novembre sur le segment.

Les recettes brutes de la presse progressent de 4,6% sur le mois et 7,0% sur le cumul. Un dynamisme qui se confirme également en volume: la pagination augmente de 3,3% depuis janvier, malgré son repli en octobre (-2,6%).
Les quotidiens nationaux enregistrent des résultats en forte hausse en valeur, tant sur le mois (+11,0%) que sur le cumul (+14,8%). Au-delà des secteurs-phares toujours très présents ce mois-ci, tels que la culture loisirs (+40,2%) ou l’automobile (+18,6%), on souligne encore la forte activité des annonceurs de la mode qui investissent 32,5% d’euros bruts sur le segment.
Les magazines présentent une croissance plus élevée sur le mois (+10,4%) que sur le cumul (+8,6%). En novembre, les deux premières sources de revenus des magazines (mode et hygiène-beauté) se démarquent avec des croissances bien supérieures à la moyenne (respectivement +41,2% et +21,9%). À l’inverse, on note le repli important des établissements financiers ce mois-ci (-13,3%) même si, au cumul, leurs investissements demeurent positifs (+2,1%).

Après un mois d’octobre défavorable pour la radio, le média renoue avec une évolution positive de ses recettes brutes en novembre (+4,4%). Au cumul, la croissance reste inférieure à la moyenne du marché (+6,6%), le média étant encore tiré vers le bas par les stations IDF.
Les musicales enregistrent +6,9% de recettes brutes et une durée publicitaire en hausse de 9,3% ce mois-ci. Quant aux généralistes, elles progressent de 3,6% en valeur et de 8,4% en volume. Plus de la moitié des secteurs ont réduit leur budget radio ce mois-ci. Parmi eux, on citera les établissements financiers (-23,6%), les télécommunications (-35,3%), les boissons (-58,7%) ou encore l’énergie (-57,5%). Sur le cumul, on soulignera surtout l’important désengagement des télécommunications (-25,2%) et de l’hygiène-beauté (-38,0%). À noter que les distributeurs maintiennent leur pression publicitaire en radio ce mois-ci (+17,1%) et représentent 30% des recettes brutes du média sur le cumul (+1 point).

La publicité extérieure présente une hausse de ses recettes brutes de 8,0% en novembre après deux mois consécutifs de baisse. Pourtant, le média subit le repli des distributeurs (-2,7%) ce mois-ci, néanmoins compensé par les annonceurs de l’alimentation (+38,9%) et les constructeurs automobiles (+14,5%). Au cumul, le média progresse de 7,4%, porté par la grande consommation qui contribue pour 66% à sa croissance.

Le cinéma présente à nouveau la plus forte hausse (+28,5%) sur le cumul, mais une activité en dents de scie depuis janvier. Le secteur culture-loisirs poursuit ses coupes budgétaires sur le média en novembre (-67,7%). À l’inverse, les boissons se développent largement sur le média avec des investissements 2,5 fois plus conséquents ce mois-ci et qui se traduisent par une forte croissance de ce secteur sur le cumul (+64,3%).

Internet display maintient sa position de 4e média avec une part de marché à 12,3% sur le cumul annuel. Côté secteurs, les établissements financiers restent la première source de revenus du média avec 11% de part de voix. 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Oreo déploie sa première campagne "made in France"
Média
Oreo déploie sa première campagne "made in France"

Oreo déploie sa première campagne "made in France"

Par Floriane Salgues

Oreo, la plus américaine des marques de biscuits présentes dans l'Hexagone opère une campagne exclusivement conçue par et pour la France, "Do [...]

20 Minutes s'engage pour la e-privacy
Média
20 Minutes s'engage pour la e-privacy

20 Minutes s'engage pour la e-privacy

Par Amélie Riberolle

Le site d'informations poursuit son plan d'actions pour se conformer au RGPD et mieux répondre aux attentes des utilisateurs quant à l'utilisation [...]

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]