En ce moment En ce moment

Greffe de Vie sensibilise sur le don d'organes

Publié par le
Greffe de Vie sensibilise sur le don d'organes

La fondation Greffe de Vie veut sensibiliser le public à la nécessité du don d'organes et lance sa première campagne nationale de communication signée Leo Burnett Paris.

  • Imprimer
A l'occasion de la Journée Mondiale du don d'organes et de la Greffe, le 17 octobre, la Fondation Greffe de Vie lance sa première campagne nationale de communication ainsi qu'un nouvel outil destiné à faire passer le message : le "Passeport de Vie", censé matérialiser l'engagement de chacun en faveur du don d'organes. En 2005, en France, seulement 4 238 transplantations d'organes ont été pratiquées alors que près de 12 000 malades avaient besoin d'une greffe (Source : Agence de la Biomédecine). Leo Burnett a pris le contre-pied de toutes les communications "grandes causes". Pas question ici de contraindre, de choquer ou d'effrayer. L'agence a souhaité au contraire dédramatiser le discours et lui donner une dimension pédagogique. L'objectif est de sensibiliser les esprits à la notion de don d'organes, d'inciter à demander son passeport de vie. Un film TV est destiné à faire prendre conscience de la nécessité et de l'urgence de parler du don d'organes de son vivant en valorisant la liberté de chacun de disposer de son corps comme il l'entend. Une campagne presse, déclinée en affichage, vise à montrer que la greffe sauve des vies. Sa signature interpelle sur le résultat que peut engendrer un don d'organes : un donneur peut sauver sept vies. Une campagne "Cicatrice" complète le dispositif dans les hôpitaux pour dire merci, de la part de tous les greffés, aux personnels de santé qui participent à cette chaîne de solidarité du prélèvement et de la transplantation. Une campagne radio, traitée à la manière de séries policières cultes, met l'accent sur la nécessité de dire à ses proches – tant qu'il en est encore temps - sa volonté de donner ses organes. Un site web et un clip vidéo destinés à toucher un public plus jeune vont délivrer un message non anxiogène grâce à la création d'un personnage original et un traité humoristique et décalé. Une opération de Street Marketing pose la question : "Et s'il ne vous restait que quelques secondes pour penser au don d‘organes ?". Enfin, la création de produits dérivés (tee-shirts) vise à rendre le sujet "à la mode" tout en le dédramatisant. Cette campagne d'envergure, destinée à briser les tabous, a nécessité la bonne volonté de chacun des intervenants qui ont tous travaillé gracieusement. Le plan média est fonction de l'espace qui sera mis à disposition de la Fondation.

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français
Média
Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Par Clément Fages

La 14e édition des Trophées Sporsora récompense les meilleures initiatives de marques en matière de sponsoring sportif. Partenaire de la Fédération [...]

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne
Média
Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Par Clément Fages

Soucieux de mettre sa gamme Fines Bulles en avant, Perrier lance ce 19 février une campagne TV et digitale basée sur le remake du film "La Lionne", [...]

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]