Faible hausse de chiffre d'affaires pour Soft Computing

Publié par le

La société affiche une progression de 2,3 % au premier trimestre 2006.

  • Imprimer
Le chiffre d'affaires de Soft Computing, société spécialisée dans la valorisation des données, sur la période du premier trimestre 2006 s'est élevé à 7,7 millions d'euros, en hausse de 2,3 % par rapport au premier trimestre 2005. La marge brute progresse d'un peu plus de 4 % sous l'effet d'une baisse du recours à la sous-traitance, indique le communiqué. Selon l'entreprise, cette faible croissance au 1er trimestre s'explique principalement par des décalages dans le temps de certaines décisions clients attendues en début d'année. Pour autant, l'objectif d'une croissance de l'ordre de 10 % sur l'ensemble de l'exercice est confirmé.

Autres articles

Montrer les interactions
Méthodologie
Montrer les interactions

Montrer les interactions

Par Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne

Déterminer les causes
Méthodologie
Déterminer les causes

Déterminer les causes

Par Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne

Jongler avec les concepts
Méthodologie
Jongler avec les concepts

Jongler avec les concepts

Par Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne

Les notes
Méthodologie
Les notes

Les notes

Par Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne

Les liens hypertextes
Méthodologie
Les liens hypertextes

Les liens hypertextes

Par Xavier Delengaigne, Marie-Rose Delengaigne