Recherche
Se connecter

ESV Digital, de l'achat média au marketing d'attribution

Publié par le | Mis à jour le
ESV Digital, de l'achat média au marketing d'attribution

Développement d'un outil d'attribution algorithmique, joint-venture avec Ekimetrics, rachat de l'agence de communication britannique Bell... ESV Digital, à l'origine spécialisé dans l'achat média automatisé, ne cesse de se diversifier. Le point avec son CEO, Stanislas di Vittorio.

  • Imprimer
  • On connaît ESV Digital comme spécialiste de l'achat média. Comment voyez-vous l'évolution de votre métier d'origine?

Nous avons commencé, il y a 12 ans, sur une conviction, à l'époque, assez révolutionnaire: la nécessité de créer des outils pour automatiser l'achat d'espace. Au vu des besoins croissants, notre activité n'a cessé de se développer et de se diversifier. Car nos clients attendent de plus en plus qu'on les accompagne, non plus uniquement sur le search ou l'achat, mais plus globalement sur les questions de visibilité et de trafic. C'est pourquoi même si le coeur de notre activité demeure l'achat média, nos trois autres business units, que sont l'ecommerce, l'Analytics et le conseil, progressent plus rapidement. Et ce, même si aucun de nos 200 collaborateurs, dont la moitié est basée à l'étranger, ne travaille en silos.

L'autre grande évolution concerne bien entendu l'attribution. Il y a quelques années, on distinguait les médias de performance de ceux de notoriété. Aujourd'hui, les deux convergent, notamment grâce aux outils d'attribution. Car on passe d'une logique de canal-centric à client-centric, tout en abandonnant progressivement la notion de last-click.

  • Comment accompagnez-vous cette tendance?

Nous avons incubé une start-up qui a développé un outil d'attribution algorithmique, Wizaly, pour mesurer l'impact de chacun des canaux gratuits et payants. Et ce pour déterminer les rentabilités respectives des canaux d'activation, optimiser ses campagnes et déterminer les chemins de conversion les plus efficaces. La force de notre outil, c'est qu'il est très simple à utiliser, et qu'il est omnicanal, online et offline.

Toujours dans cette logique omnicanale, nous montons une Joint-Venture avec Ekimetrics pour intégrer, dans nos data online, leurs 10 ans de données offline. Cette promesse, celle d'une modélisation des datas online/offline comprenant notamment segmentation et stockage, est quasi-unique.

  • Quels sont vos projets de développement?

Nous venons d'acquérir l'agence britannique de communication Bell. Et ce afin de renforcer notre pôle branding au Royaume uni où nous sommes basés depuis 2005.

Reporter en presse quotidienne, j'ai découvert, après quelques années au Canada, l'industrie française par le prisme du luxe et de la beauté. Rédactrice [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix
Média
ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix

ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix

Par Laurence Moisdon

ADYOULIKE fait l'acquisition de la plateforme Pulpix, start-up spécialiste de la vidéo, suite à l'expansion des bureaux et à la suite de nombreuses [...]

Rexona personnalise en temps réel ses messages publicitaires
Média
Rexona personnalise en temps réel ses messages publicitaires

Rexona personnalise en temps réel ses messages publicitaires

Par Laurence Moisdon

Rexona a souhaité accompagner les français dans leurs déplacements tout au long de la journée avec des messages contextualisés grâce à un dispositif [...]