Recherche
Se connecter

Diversité dans la pub : ça progresse… lentement

Publié par le

Les personnages “non blancs” comptent désormais pour 7% des publicités, selon la deuxième vague de l'étude “Publicité et diversité” de l'ARPP.

  • Imprimer

Pour sa nouvelle campagne, Cadum a cette année fait appel à un bébé métis. Inconcevable ou presque il y a quelques années seulement. Est-ce à dire qu’en 2009, les minorités font désormais partie intégrante du paysage publicitaire ? Pas tout à fait quand même, selon le bilan 2008 “Publicité et diversité” de l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité). Selon l’étude, le taux de diversité global montrant des personnages “perçus comme non blancs” est de 7% pour les trois médias étudiés, soit une augmentation de 4 points par rapport aux 3% constatés en 2005. Elle est surtout marquée en presse (+ 4 points) et en affichage (+ 3 points), ces deux supports ayant à l’origine un net retard à rattraper par rapport à la télévision. Côté positif, le cas où des personnages “non blancs” assument des rôles sans signification identitaire particulière atteint 29% des publicités analysées, soit presque 10 points de plus par rapport à 2005. Cependant, ces personnages ont encore souvent peu de rôles sociaux valorisants (6%).

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet

Média

Par Stéphanie Marius

68% des retailers ont investi dans leur application mobile au cours des 12 derniers mois, selon une étude menée par la plateforme RetailMeNot. [...]